OL : les mots forts de Blanc lors d’une conférence de presse lunaire

Après la défaite de l'Olympique Lyonnais samedi soir contre Strasbourg (2-1) au Groupama Stadium dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1, Laurent Blanc a été contraint de faire sa conférence d'après-match directement au bord du terrain.

Les supporters lyonnais ont manifesté leur colère avant, pendant et après le match face au club alsacien. Après avoir fait exploser des pétards et des fumigènes devant le bus des joueurs à leur arrivée au stade, de nombreuses banderoles incendiaires ont été aperçues en tribunes. La tension est encore montée d'un cran après le match lorsque des dizaines de supporters ont tenté de forcer le passage pour rentrer sur la pelouse. Les fumigènes et les gaz lacrymogènes ont pénétré dans les couloirs du stade, obligeant l'entraîneur des Gones à s'exprimer loin de la salle de presse.

Laurent Blanc OL

Blanc tire à nouveau la sonnette d'alarme

Le coach du club rhodanien était clairement désabusé au coup de sifflet final. “Il y a de la colère car il y avait beaucoup mieux à faire et il y a de la frustration car nous aurions pu renverser ce match et j'en étais persuadé. Dans la situation dans laquelle nous sommes, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Sincèrement, je pense que nous ne méritions pas de perdre”, a expliqué Laurent Blanc lors de cette conférence de presse lunaire au bord du terrain avant de faire passer un message à son groupe. “Si on en est là, c'est de notre faute. On sait qu'il va y avoir des turbulences. (…) J'espère que le groupe a les ressorts. 90% de ce groupe va finir la saison. Mais si certains éléments peuvent nous amener quelque chose, ils seront les bienvenus car on en a besoin. Mais il faut être prêts, costauds pour les semaines qui viennent”, a-t-il prévenu.

Le naufrage se poursuit

Sur un plan comptable, il y a urgence pour l'OL qui vient de concéder sa 8e défaite de la saison en seulement 19 journées. Les places européennes s'éloignent encore pour le club rhodanien qui va sans doute devoir tout miser sur la Coupe de France. En championnat, les joueurs de Laurent Blanc abordent désormais une série de trois matchs à leur portée, face à l'AC Ajaccio, Brest et Troyes.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement