OM : un ancien enfonce Balerdi

Après le nul concédé par l’OM face à Strasbourg (2-2) dimanche au Stade Vélodrome, un ancien de la maison ne s'est pas montré tendre avec Leonardo Balerdi.

Ex-grand défenseur de la Juventus notamment, Igor Tudor a donné toute sa confiance à Leonardo Balerdi cette saison, faisant de lui l’un des hommes forts de son axe central. L’Argentin (24 ans) a déjà disputé 36 rencontres toutes compétitions confondues durant cet exercice, dont 32 en tant que titulaire. Mais, malgré des progrès évidents depuis son arrivée en provenance de Dortmund en 2020, le natif de Villa Mercedes reste très irrégulier et ses nombreuses erreurs coutent souvent très cher à l’OM.

C’était une nouvelle fois le cas ce week-end, lors de la réception de Strasbourg. En effet, Balerdi a récolté un carton rouge après une faute sur Habib Diallo, en position de dernier défenseur, dès la 29ème minute. Une expulsion qui n’a évidemment pas facilité la tâche des Olympiens, qui ont cédé dans les dernières minutes de la rencontre (2-2). Et si son entraîneur l'a publiquement défendu après l’élimination face à Annecy en Coupe de France, certains sont beaucoup plus critiques à son égard.

https://twitter.com/bipbipcars1/status/1635015268723486721

Des attitudes défensives choquantes

L'ex-milieu phocéen Benoit Cheyrou, notamment, n’a pas hésité à pointer du doigt ses largesses défensives après la rencontre, sur les antennes de Prime Video : « On se rappelle du but de Brahimi avec Nice ici où il avait ouvert le mauvais côté pour un défenseur. Il a des attitudes parfois, en un contre un, qui peuvent choquer certains défenseurs. Ce but contre Nice avec cet angle ouvert sur le pied gauche de Brahimi, j'ai été choqué personnellement et pourtant je n'étais pas défenseur, mais milieu, explique le consultant. Dans les attitudes défensives, je n'étais pas plus rapide que Balerdi, et parfois c'est difficile de défendre avec un déficit de vitesse – c'est son cas -, mais par contre il y a une orientation du corps possible pour essayer d'écarter le joueur vers l'extérieur même en étant lent. »

Avec le retour de Samuel Gigot (qui a disputé 31 minutes dimanche), certains supporters olympiens ne seront peut-être pas si mécontents que Leonardo Balerdi manque les deux prochaines rencontres de l’OM à Reims et face à Montpellier.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.