Un Nantais vise l’Equipe de France !

Alors que les Canaris font une saison très timide en Ligue 1 (14e), le FC Nantes va participer à la finale de la Coupe de France, face à Toulouse, le 29 avril. De quoi donner des ambitions internationales à un élément majeur du groupe.

Si évoluer FC Nantes ne place pas nécessairement dans les petits papiers de Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Équipe de France, pour une convocation chez les Bleus, Ludovic Blas, lui, y croit. Le capitaine et meneur de jeu des Canaris a accordé un long entretien à Téléfoot, ce dimanche, sur TF1.

Dans cette interview, le joueur de 25 ans évoque la Coupe de France, en affirmant que remporter le trophée était un objectif cette saison, après la victoire de l'an passé : “Dès que tu as cette coupe en mains, tu veux la garder. Donc, après, c'est un objectif et de la garder le plus longtemps possible.”

Un avenir international pour Blas ?

Interrogé sur la possibilité d'aller chez les Bleus, Ludovic Blas a répondu par l'affirmative, révélant vouloir rejouer avec ses ex-coéquipiers en catégorie de jeunes : “Un objectif ? Bien sûr, évidemment. Retrouver Kylian (Mbappé), Randal (Kolo Muani), le petit “Cus” (Marcus Thuram), Theo (Hernandez). Tous les gens avec qui j'ai joué. Quand tu gagnes un Championnat d'Europe (l'Euro U19 en 2016), c'est fort. C'est un objectif. Je vais travailler et on verra bien ce qu'il se passera”.

Ambitieux, Ludovic Blas, performant à Nantes (11 buts et 6 passes décisives en 42 matchs), devra probablement quitter le 14e de L1 pour atteindre l'Équipe de France, où la concurrence est rude entre des éléments de grands clubs européens.

Un départ prochain ?

En fin de contrat en juin 2024 avec Nantes, Ludovic Blas devrait s'en aller cet été, selon L'Équipe. Un temps suivi par l'OM, et suggéré au PSG par Jérôme Rothen, le Français de 25 ans pourrait rester en Ligue 1, pour rejoindre un club plus huppé, ou franchir la frontière, pour tenter une aventure à l'étranger.

L'été dernier, Ludovic Blas avait en tout cas failli signer au LOSC, un épisode que le milieu offensif a mis “du temps à digérer”.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.