Mercato - Bayern Munich : Tuchel déjà viré si…

Arrivé le mois dernier sur le banc du Bayern Munich, Thomas Tuchel aurait sans doute rêvé d'un scénario différent pour ses débuts mais reste focalisé sur la conquête du titre de champion d'Allemagne. 
Éliminé à la surprise générale par Fribourg en quarts de finale de la Coupe d'Allemagne (1-2) le 4 avril dernier, le club bavarois a surtout été sorti la semaine dernière de la Ligue des Champions sans avoir réellement inquiéter Manchester City (0-3, 1-1). Pour éviter une saison blanche, le Bayern Munich doit absolument aller chercher un dixième titre de champion d'Allemagne consécutif et cela passera peut-être par un sans-faute. À cinq journées de la fin, les joueurs de Thomas Tuchel sont désormais deuxièmes de Bundesliga avec un point de retard sur le Borussia Dortmund.

Une défaite qui fait mal

Alors qu'elle se remettait à peine de son élimination en Ligue des Champions contre les Citizens, son équipe est encore tombée de très haut ce week-end. Sévèrement battu par Mayence (1-3) lors de la 29 journée du championnat d'Allemagne, le club bavarois n'a plus son destin en main et pourrait tout perdre dans le sprint final de cette saison 2022-23 décidément mouvementée. À peine arrivé, Thomas Tuchel est déjà critiqué outre-Rhin et pourrait même être licencié si le Bayern ne remporte pas la Bundesliga selon certaines sources. C'est aussi l'avis de l’ancien milieu de terrain bavarois Dietmar Hamann. “S'il perd également le championnat, il est clair qu'il sera renvoyé. J'ai rarement vu un changement d'entraîneur où les choses empirent à court terme. C'est exactement ce qui s'est passé au Bayern”, a-t-il confié dans les colonnes de Ruhr Nachrichten.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FC Bayern (@fcbayern)

Oliver Kahn tape du poing sur la table

Interrogé sur la situation délicate dans laquelle se trouve le Bayern Munich, Oliver Kahn n'a pas remis en cause le travail de son entraîneur. “Thomas Tuchel est la dernière personne dont nous devons parler maintenant. Il fait tout ce qu'il peut pour faire progresser les garçons. Il y a onze hommes qui sont sur le terrain et qui doivent travailler dur pour atteindre les objectifs de ce club. Ce que l'équipe a montré sur le terrain n'est pas suffisant”, a-t-il lâché.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !