Mercato - OM : les deux points qui bloquent le dossier Aubameyang

À trois semaines du 3e tour préliminaire aller de Ligue des Champions, le temps presse pour l'Olympique de Marseille qui espère boucler l'arrivée de plusieurs renforts offensifs.

Courtisé depuis plusieurs semaines par l'OM, Iliman Ndiaye (23 ans) devrait finalement rester à Sheffield United cet été alors même qu'un accord avait été trouvé entre le joueur et le club français. Visiblement, la direction du promu en Premier League a su trouver les mots pour convaincre son attaquant de rester au moins une saison supplémentaire selon RMC Sport. Ce dénouement inattendu laisse les dirigeants olympiens perplexes, d'autant que départ d'Alexis Sanchez se précise. L'attaquant chilien a certes reçu une proposition revalorisée de la part de la direction de l'OM mais l'espoir a laissé la place au pessimisme depuis quelques jours.

https://www.youtube.com/watch?v=o7aFPxWc7OY

La piste Aubameyang bien réelle

Après les arrivées de Geoffrey Kondogbia et Renan Lodi, quelle sera la prochaine recrue du club marseillais lors de ce mercato estival ? Selon The Athletic, l’Olympique de Marseille est bel et bien entré en contact de manière très concrète avec Chelsea pour un éventuel transfert de Pierre-Emerick Aubameyang. Malheureusement pour Pablo Longoria, Chelsea ne fera aucun cadeau dans ce dossier. L'OM, qui espérait obtenir une arrivée libre de l'international gabonais, devra en effet verser une indemnité de transfert pour obtenir cette signature. Cela complique sérieusement ce dossier, d'autant que les exigences salariales de l'ancien Stéphanois sont importantes.

Une marge de manœuvre très étroite

Malgré tout, l'attaquant du club londonien est séduit par l'hypothèse d'un retour en Ligue 1 et la perspective d'évoluer au Stade Vélodrome la saison prochaine ne le laisse clairement pas indifférent. En Angleterre, Aubameyang touche environ 180 000 euros par semaine. Une somme sur laquelle l'OM ne sera pas en mesure de s'aligner, d'autant qu'une telle rémunération pourrait créer certaines jalousies dans le vestiaire. Un effort significatif sera donc nécessaire de la part des différentes parties pour aboutir à une issue favorable.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !