Mercato - LOSC : David sur le départ ? La réponse de Létang

Annoncé sur les tablettes de nombreux clubs européens, Jonathan David s'apprête à entamer la campagne 2023-2024 sous les couleurs du LOSC.

Auteur d'une superbe saison à 24 buts en Ligue 1, Jonathan David a logiquement attisé la convoitise de grandes écuries du Vieux continent durant l'intersaison. Pour autant, l'attaquant canadien est toujours au domaine de Luchin, à quelques jours de la reprise du championnat, et ce, malgré un bon de sortie accordé par le club.

Sur les ondes de RMC, le président lillois Olivier Létang a fait un point sur la situation du joueur de 23 ans : “Aujourd’hui, Jonathan est un joueur du LOSC, je l’ai aussi dit en conférence de presse il y a quelques semaines, explique le patron des Dogues. Il sera sur le terrain vendredi contre Nice. Je lui ai dit l’été dernier qu’il ne partirait pas, mais qu’il aurait un bon de sortie cette année. Sous réserve que toutes les conditions soient réunies. Il faut qu’elles soient bonnes pour lui, il faut qu’elles soient bonnes pour le LOSC.

“Aujourd'hui, les conditions ne sont pas réunies”

Et Olivier Létang de poursuivre : “J’ai dit qu’il fallait que certaines conditions soient réunies pour qu’il puisse partir. Aujourd’hui ce n’est pas le cas, il est avec nous et se prépare comme s’il allait faire la saison avec nous. Quoi qu’il arrive, Jonathan David ne partira pas si jamais on n’a pas la capacité de le remplacer. Parce que l’on a des ambitions sportives et il est hors de question de vendre Jonathan David pour une somme importante si on n’est pas en capacité de le remplacer. La situation économique du club fait que l’on n’a pas un couteau sous la gorge aujourd’hui, contrairement à il y a deux ans ou deux ans et demi lorsque le club avait l’obligation de vendre. Ce qui veut dire que, soit des clubs arrivent avec les bons montants et on est en capacité de remplacer Jonathan David, soit le garçon restera avec nous pour faire une très belle saison.

Il y a quelques jours, le buteur du LOSC a fait l'objet d'une offre XXL venue d'Al-Hilal. Sa valeur marchande est estimée à 60 millions d'euros.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.