OL – Petit : “Je l’attrape avec les autres et…”

Dans une profonde crise sportive, l'Olympique Lyonnais se déplace à Marseille dans la peau de la lanterne rouge de Ligue 1. Sur les ondes de RMC, Emmanuel Petit n'a pas mâché ses mots au moment d'évoquer le niveau des joueurs lyonnais.

À l'aube de la 10ème journée, les hommes de Fabio Grosso sont toujours à la recherche de leur première victoire en championnat, alors qu'un match évidemment difficile se profile sur la pelouse du stade Vélodrome dimanche. Secoué par les révélations de Jérôme Rothen en milieu de semaine, qui avait expliqué que les cadres n'étaient plus derrière leur coach, l'OL débarque en Provence plus fragilisé que jamais.

Invité à réagir sur le sujet, Emmanuel Petit s'est montré agacé que les joueurs ne soient pas pointés du doigt en premier lieu : “À un moment, je veux bien qu'on pointe du doigt les entraîneurs, leur façon de jouer, leur management, la façon dont ils s'expriment ou dont ils communiquent avec leurs joueurs, pas de souci. Mais les gros responsables, ce sont les joueurs. Ce sont eux qui doivent sortir le club de cette ornière“, lance le champion du monde 98.

“Si tu n'as pas le caractère et la personnalité, rends ta licence !”

Et l'ancien Gunner de poursuivre : “Moi je suis joueur, chaque année je reste dans le vestiaire lyonnais, je vois que ce club en est là alors qu'il jouait la Ligue des champions, luttait pour le titre et qu'il était une référence. Qu'est-ce que je ferais? Je me débrouille sur le terrain. Et si je vois qu'il y en a un qui ne se dépouille pas, je l’attrape avec les autres et on fait la loi dans le vestiaire, explique-t-il. Sinon rends ta licence ! Si tu n'as pas le caractère et la personnalité, rends ta licence et fais un autre métier! C'est quoi le b-a-ba d'un sportif de haut niveau ? C'est le dépassement de soi, c'est subir les critiques, c'est se relancer quand tu as un genou à terre.

Le consultant RMC exhorte Alexandre Lacazette et sa bande à prendre leurs responsabilités : “Ces mecs-là se cachent derrière leur petit doigt en permanence, ils écoutent ce qu'on dit dans la presse: ‘c'est l'entraîneur le responsable', ‘c'est Aulas', ‘c'est Textor'… et eux se dédouanent en permanence ! Vous, les joueurs, puisque vous nous écoutez apparemment : VOUS êtes les responsables de cette situation! À vous de sortir le club de cette ornière.

Le déplacement dans l'adversité du Vélodrome aidera peut-être les Gones à se défaire de la pression qui pèse sur le club depuis quelques mois.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.