OM : un ex-chouchou du Vélodrome se porte candidat !

Alors que l'Olympique de Marseille a décidé de se séparer de Gennaro Gattuso après la désillusion à Brest dimanche soir (1-0), un ancien du club s'est dit prêt à relever le défi.

C'est la bombe de ce lundi matin. Pourtant conforté il y a à peine quelques jours par sa direction, Gennaro Gattuso va quitter l'OM dans les prochaines heures. Visiblement, le septième match toutes compétitions confondues sans victoire à Brest a été celui de trop pour l'entraîneur italien, qui va donc faire ses valises cinq mois après avoir débarqué dans la cité phocéenne.

Dans la foulée, nos confrères de RMC et de L'Équipe ont annoncé que Christophe Galtier était la priorité des dirigeants olympiens. Malgré tout, le technicien français est en poste au Qatar et sa venue s'annonce compliquée en cours de saison. Pablo Longoria et Mehdi Benatia pourraient donc se tourner vers le recrutement d'un entraîneur intérimaire, qui pourrait se nommer Jean-Louis Gasset, avant de se pencher sur le cas de Galtier durant l'intersaison.

“Je suis prêt”

Si l'OM est à court de solutions, il pourra toujours contacter Joey Barton, qui se ferait visiblement un plaisir de prendre place sur le banc marseillais pour quelques mois. “Je suis prêt“, a écrit l'ex-milieu de terrain sur son compte X, réagissant à l'annonce du départ de Gennaro Gattuso.

Au bon moment, des opportunités se présenteront et je serai prêt à relever de nouveaux défis“, a, de son côté, écrit Brandao, dans un timing sans doute pas anodin. Difficile d'imaginer l'un ou l'autre comme étant une option crédible dans l'esprit des dirigeants marseillais.

Les dirigeants olympiens devront en tout cas s'activer rapidement puisqu'un rendez-vous particulièrement important arrive dès ce jeudi après le match retour des barrages d'Europa League face au Shakhtar Donetsk. À l'aller, Phocéens et Ukrainiens se sont quittés sur un match nul (2-2).

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.