Manchester City : Henry révèle le principal défaut d’Haaland

Sur la pelouse du Real Madrid mardi soir, Erling Haaland n'a pas pesé bien lourd lors du quart de finale aller de Ligue des Champions (3-3). Manchester City s'en est remis à trois exploits individuels de Bernardo Silva, Phil Foden et Josko Gvardiol pour accrocher le nul à Bernabeu.

Auteur d'une prestation XXL, Antonio Rüdiger a complètement muselé Erling Haaland dans le choc entre le Real Madrid et Manchester City mardi soir. L'attaquant norvégien n'a pas eu le moindre espace pour s'exprimer et a rendu une copie bien pâle, alors que les Skyblues ont pourtant inscrit trois buts lors de cette rencontre.

Il n'en fallait pas plus pour que les critiques s'abattent sur l'ex-attaquant du Borussia Dortmund. “Il est bien connu que Haaland n'est pas de classe mondiale en tant que footballeur, mais seulement en tant que buteur. Erling Haaland a été très mauvais. S'il ne marque pas, il est plutôt inutile“, a notamment jugé l'ancien joueur du Real Madrid, Rafael van der Vaart. Sur les antennes de CBS, Thierry Henry s'est montré plus constructif lorsqu'il a tenté d'analyser la prestation du joueur de 23 ans.

Le jeu de corps, point faible d'Haaland ?

Le sélectionneur des Bleuets a notamment remis en question le jeu de corps du Norvégien. “Je dis toujours que j’ai vu des attaquants ne pas marquer, mais jouer très bien pour l’équipe et faire exactement ce dont vous avez besoin pour votre équipe à l’extérieur, ou même à domicile. Mais le plus souvent, vous jugez un attaquant pour ses buts, c’est vrai. Les gens peuvent s’améliorer et j’y crois. Mais il y a une chose qu'Haaland ne fait pas toujours bien, c'est lorsqu'il est au coude à coude avec le défenseur, il ne parvient pas à bien se placer ou à le contourner, a analysé la légende des Gunners. Même aux trois quarts, vous pouvez protéger le ballon. Après, tout dépend de votre qualité, mais vous ne pouvez pas laisser le défenseur mettre sa jambe autour de vous, ou mettre un bras autour de vous, vous devez d’abord l’attraper.

Une chose est sûre, Erling Haaland sera attendu au tournant lors du match retour.

Mathieu Dumas
Arrivé dans le métier sur un coup de tête à la Peter Crouch, j'ai fait mes gammes chez la Fédération Française de la Lose (FFL) avant d'explorer, par la suite, un monde autre que celui de la défaite. Au fil des expériences, j'ai pris de la bouteille comme Sidney Govou, en gardant toujours la même passion. Mon mantra : produire des analyses au moins aussi bonnes que Jean-Marc Ferreri.