ASSE : Romeyer et Caïazzo expliquent leur départ !

Les deux présidents de l'AS Saint-Etienne sont sortis du silence sur la vente confirmée du club forézien au groupe canadien Kilmer Sports Ventures.

Une page se tourne dans le Chaudron. Après plus de 20 ans faits de hauts et de bas, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo passent (enfin) la main. Ce lundi, Saint-Etienne a officialisé son prochain rachat par le groupe canadien Kilmer Sports Ventures. 3e de Ligue 2 et plus que jamais en lice pour un retour en Ligue 1 après deux saisons de purgatoire, l'ASSE annonce des “négociations exclusives” avec la société gérée par Larry Tanenbaum et Ivan Gazidis, ce dernier étant bien connu du monde du football pour ses passages chez les Anglais d'Arsenal (2009-2018) et les Italiens du Milan AC (2018-2022).

Très rares dans les médias, même si Roland Romeyer continue d'assister aux matchs à Geoffroy-Guichard, les deux présidents se sont exprimés sur les canaux officiels du club. Le moment choisi par le duo tant décrié depuis des lustres par les supporters pour justifier leur retrait définitif. “Face à l’évolution implacable du football, nous avons souhaité transmettre ce club mythique à un nouvel actionnaire ayant les capacités financières et sportives de développer un projet responsable et ambitieux”, lance celui qui occupait encore la fonction de président du Directoire.

Caïazzo salue un “groupe puissant et talentueux”

Bien plus en retrait que son acolyte, le président du Conseil de Surveillance de Saint-Etienne se félicite tout autant de cette issue devenue inéluctable. “Il fallait un nouvel actionnaire qui coche toutes les cases et ne soit pas un fonds d’investissement mais une entreprise qui connaît le sport avec des valeurs humaines fortes. C’est le cas de ce grand groupe canadien puissant et talentueux. Cela aura été un long chemin mais c’était ma mission essentielle d’assurer l’avenir durable de l’ASSE.”

Relégués à deux longueurs du deuxième Angers, les Stéphanois défieront vendredi prochain Quevilly-Rouen à l'occasion de la 34e et dernière journée de Ligue 2. Une victoire associée à un nul ou une défaite du SCO contre Dunkerque et l'ASSE fera une pierre deux coups en retrouvant l'élite avec un actionnaire flambant neuf, amené de toute façon à récupérer le flambeau même sans montée.

Camille Fischbach
Diplômé en journalisme sportif à l'ESJ Paris, passé par plusieurs rédactions (Foot365, Sport.fr, Foot Marseille, Daily Mercato), je travaille exclusivement sur Top Mercato depuis plus de dix ans. Fan de l'AS Saint-Etienne, hélas reléguée en Ligue 2, et de Pierre-Emerick Aubameyang, j'apporte mon sérieux et mon professionnalisme à un site en pleine expansion.