Mercato - OM : 2e révélation du jour dans le feuilleton Aubameyang !

La situation bouge autour de Pierre-Emerick Aubameyang.

Arrivé à l'été 2023 et destiné à remplacer le Chilien Alexis Sanchez, entré dans les cœurs marseillais lors de la saison 2022-2023, le Gabonais a largement rempli sa mission. Si la saison de l'ancien joueur d'Arsenal, de l'AC Milan, de Chelsea et du FC Barcelone n'a pas forcément bien démarré, elle s'est finie en imposant le numéro 10 comme le joueur phare d'un OM exsangue, capable de marquer 30 fois sur tous les tableaux avec le 8ᵉ de Ligue 1.

Sa saison réussie a en tout cas attiré l'Arabie saoudite, à l'affût depuis 2023 sur des joueurs européens d'envergure. Depuis plusieurs semaines désormais, l'attaquant central de 34 ans est en lien avec le club d'Al-Shabab, le 8ᵉ de la Saudi Pro League. Ce mardi, Foot Mercato a révélé que l'entourage du joueur s'était presque mis d'accord avec la formation du Moyen-Orient. Alors que l'OM pensait conserver l'ex-Stéphanois une saison de plus, son départ pourrait donc survenir, alors que ce dernier aurait “ouvert la porte”.

Aubameyang réfléchit

À son tour, La Provence revient sur la situation, avec des précisions concernant l'état d'esprit de Pierre-Emerick Aubameyang. Comme relayé plus tôt par Foot Mercato, le Marseillais n'est pas fondamentalement contre un départ, est attentif à l'offre saoudienne, mais n'a surtout “pris aucune décision” sur son avenir. Actuellement en vacances, l'attaquant fait jouer la montre. D'après le quotidien régional, le buteur n'a de surcroît pas demandé son départ à l'Olympique de Marseille qui, de son côté, n'a reçu aucune offre pour son joueur. No comment, donc.

Sous contrat jusqu'en 2026, le Gabonais touche un salaire très confortable à l'OM – 700 000 euros par mois. Mais ce dernier devra trancher entre une saison de plus à l'OM, sous les ordres de Roberto De Zerbi, sans jouer de coupe d'Europe, et le challenge financier d'Al-Shabab, dans un championnat all-star mais au niveau global faiblard, avec un salaire largement plus élevé que dans le sud de la France.

Maxime Brun
Rédacteur cinéphile et fan de l'OM, j'aime les numéros 10 et les jolies passes.