Tour de France des clubs : Des rêves plein la tête pour l’OL

Notre présentation des principaux clubs de Ligue 1 se poursuit ce mercredi avec l’Olympique Lyonnais. Deuxième de l’exercice 2015-16, le club rhodanien visera encore la Ligue des Champions cette saison. Les Gones ont misé sur la stabilité lors du mercato estival.

Alexandre Lacazette

LA SAISON DERNIÈRE

Dauphin du Paris Saint-Germain l’an dernier, les protégés de Jean-Michel Aulas avaient pourtant très mal débuté leur saison, à l’image d’un certain Alexandre Lacazette très décevant avant la trêve. La blessure de Nabil Fekir en septembre 2015 aurait pu finir de plomber la saison mais l’OL a su trouver les ressources nécessaires pour remonter au classement. Rappelons néanmoins que la saison dernière a été marquée par un fiasco en Ligue des Champions (4e du groupe), des éliminations prématurées dans les coupes nationales et le limogeage d’Hubert Fournier, remplacé fin décembre par Bruno Génésio.

LA PRÉPARATION

Le club rhodanien a réalisé une pré-saison très satisfaisante. Après une entrée en matière au ralenti contre Bourg-en-Bresse (2-2), les joueurs de Bruno Génésio ont enchaîné avec trois succès de prestige contre le Zénith Saint-Pétersbourg (2-1), le Sporting Portugal (1-0) et le Benfica Lisbonne (3-2). Malgré tout, les Lyonnais ont été corrigés lors du Trophée des Champions contre le PSG (4-1), laissant apparaître au grand jour le fossé qui sépare encore les deux clubs.

LE MERCATO

Comme souvent depuis quelques années, l’OL a misé sur la stabilité cet été et s’appuiera encore largement sur ses joueurs formés au club. Certains sont devenus des cadres avec le temps à l’image de Gonalons, Tolisso et Lacazette. Annoncés comme possibles partants, ces trois-là ont décidé (pour le moment) de rester au moins une saison supplémentaire grâce à la qualification directe pour la Ligue des Champions. Le latéral polonais Maciej Rybus (Terek Grozny) et le Camerounais Nicolas Nkoulou (OM) sont arrivés gratuitement alors que le jeune défenseur argentin Emanuel Mammana (ex-River Plate) a signé un bail de 5 ans contre un chèque de 7 millions d’euros. Côté départs, on retiendra surtout le transfert de Samuel Umtiti au FC Barcelone (25 millions). Bien entendu, le mercato estival n’est peut-être pas terminé pour l’OL.

L’EQUIPE-TYPE PROBABLE

OL

LA STAR : Alexandre Lacazette

Auteur de 63 buts en Ligue 1 lors des trois dernières saisons, l’attaquant des Gones est désormais une valeur sûre pour le club. L’international français, dont le prochain but dans l’élite sera déjà le 100e à seulement 25 ans, devrait être encore déterminant dans la réussite éventuelle de la saison lyonnaise. A moins que Jean-Michel Aulas ne décide de le laisser filer avant la fin du mercato estival…

L’ENTRAÎNEUR : Bruno Génésio

Nommé à la tête de l’équipe première en décembre dernier après plusieurs années dans l’ombre, le technicien du club rhodanien sera très attendu cette saison. S’il a réussi à redresser la barre l’an dernier lors de la seconde partie de l’exercice 2015-16, Génésio devra désormais faire ses preuves sur une saison complète. Pas si simple…

LE JOUEUR À SUIVRE : Nabil Fékir

Le milieu offensif lyonnais se sait lui-aussi très attendu. Blessé quasiment toute la saison dernière, l’international français espère retrouver le niveau qui était le sien avant sa double fracture tibia-péroné en septembre 2015. La saison dernière aurait dû être celle de la confirmation…Ce sera peut-être pour cette année.

LE CALENDRIER

Domicile : Caen (J2), Bordeaux (J4), Montpellier (J6), Saint-Etienne (J8), Guingamp (J10), Bastia (J12), PSG (J14), Rennes (J17), Angers (J19), Marseille (J21), Lille (J22), Nancy (J24), Dijon (J26), Metz (J27), Toulouse (J29), Lorient (J32), Monaco (J34), Nantes (J36), Nice (J38).

Extérieur : Nancy (J1), Dijon (J3), Marseille (J5), Lorient (J7), Nice (J9), Toulouse (J11), Lille (J13), Nantes (J15), Metz (J17), Monaco (J18), Caen (J20), Saint-Etienne (J23), Guingamp (J25), Bordeaux (J28), PSG (J30), Rennes (J31), Bastia (J33), Angers (J35), Montpellier (J37).

LE PRONOSTIC DE LA RÉDACTION

En Ligue 1, l’Olympique Lyonnais aura du mal à faire mieux que l’an dernier et manque encore d’arguments pour concurrencer réellement le PSG dans la course au titre. Une place dans le trio de tête semble en revanche largement abordable. En Ligue des Champions, les Gones peuvent viser une place en 8es de finale mais cela dépendra en partie du tirage au sort. Ce sera sans doute compliqué dans les coupes nationales dans la mesure où l’OL ne peut pas se permettre de jouer sur tous les tableaux.

A LIRE EGALEMENT : LA PRÉSENTATION DE SAINT-ETIENNE

A LIRE EGALEMENT : LA PRÉSENTATION DE MONACO

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement