Tour de France des clubs : Monaco veut le podium

Notre présentation des principaux clubs de Ligue 1 se poursuit avec ce mercredi, l’AS Monaco. Troisième du dernier exercice, le club monégasque sera encore l’un des principaux prétendants à une place sur le podium voire mieux. Les retours conjugués de Falcao et Germain donnent une puissance offensive importante à l’équipe de Leonardo Jardim et qu’il ne faudra pas négliger.

Radamel Falcao

LA SAISON DERNIÈRE

Longtemps deuxième derrière le PSG la saison dernière, l’AS Monaco avait finalement craqué dans le sprint final laissant la place de dauphin à l’Olympique Lyonnais. Finalement troisièmes avec le même nombre de points que les Rhodaniens (65) mais battus au goal-average (+7 contre +24), les Monégasques ont préservé l’essentiel à savoir une place pour la Ligue des Champions même s’ils doivent passer par les tours de qualification puis les barrages. L’année dernière d’ailleurs, ils s’étaient cassés les dents sur le FC Valence à ce stade. Dans les coupes nationales, l’AS Monaco n’a guère brillé avec une élimination en huitièmes de finale de la Coupe de France face à Sochaux (2-1) et au même niveau en Coupe de la Ligue contre Bordeaux (3-1). Une saison finalement moyenne compte tenu du standing du club de La Principauté.

LA PRÉPARATION

Tour préliminaire de la Ligue des Champions oblige, la préparation des Monégasques a débuté très tôt. Dès le 2 juillet un premier match amical face à Lugano marque la tendance de ce début de saison. Un succès 5-3 qui laisse entrevoir une équipe peu équilibrée mais plaisante à voir jouer. Suivront deux matches nuls face à Kriens (3-3) et Sion (3-3) avant une défaite face à Lucerne (2-1). Monaco va repartir de l’avant avec un succès probant face au Sporting Portugal (4-1) puis un autre face au FC Bâle (1-0). L’équipe commence à prendre forme mais aura un coup d’arrêt face au Zenith St-Pétersbourg (3-1) quelques jours avant son match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions face à Fenerbahçe. Finalement l’AS Monaco sortira des griffes du club turc en se qualifiant (1-2, 3-1) grâce à un superbe match retour. Au cours de cette préparation, les supporters monégasques mais aussi les dirigeants du club auront la joie de voir un Falcao retrouvé et décisif. Même si le Colombien a mal terminé en se blessant lors du match retour contre Fenerbahçe.

LE MERCATO

Comme chaque saison à Monaco, le mercato est animé avec des départs et des arrivées en nombre. L’objectif ne change pas avec comme cibles des jeunes à fort potentiel suivis depuis plusieurs mois par la cellule de recrutement. C’est ainsi que vont débarquer Benjamin Mendy (OM), Djibril Sidibé (Lille), ou encore Ait-Bennasser (L2). De Sanctis (AS Rome), et les retours de prêts de Falcao (Chelsea) et Germain (Nice) viennent compléter le tableau sans compter les nombreux jeunes prêtés ici et là qui ont fait également leur retour pendant l’intersaison. Côté départ, Monaco a vu s’envoler Jérémy Toulalan (Bordeaux), Ricardo Carvalho (fin de contrat), Fabio Coentrão (retour de prêt), Delvin Ndinga (Lokomotiv Moscou), Lacina Traoré (CSKA Moscou). Là aussi dans la colonnes départs on notera le prêt de jeunes pousses à l’image d’Augustin (Bastia), Nardi (Rennes) et Pi (Toulouse) notamment. A 20 jours de la fin du mercato estival, les choses pourraient encore bouger du côté du Rocher. La qualification ou non face au Villarreal en Ligue des Champions pourrait déterminer la stratégie de fin de mercato des dirigeants monégasques. En cas d’élimination, des joueurs comme Fabinho ou Moutinho pourraient partir et inversement en cas de qualification, un ou deux renforts de poids pourraient débarquer dans les dernières heures du mois d’août.

L’EQUIPE-TYPE PROBABLE

AS Monaco

LA STAR : Radamel Falcao

Arrivé à Monaco il y a trois ans quand Dimitri Rybolovlev voulait concurrencer le PSG version Qatar, l’international colombien, après une bonne demi-saison sous le maillot monégasque avant sa grave blessure au genou, s’est ensuite perdu pendant deux saisons dans des prêts en Angleterre à Manchester United puis Chelsea. Revenu à Monaco cet été, l’ancien buteur de l’Atletico Madrid a particulièrement brillé pendant les matches de préparation et même en Ligue des Champions face à Fenerbahçe. Mais la fragilité physique du joueur colombien l’a rattrapé et celui-ci ne devrait pas pouvoir débuter le championnat avec son équipe en raison d’une blessure à la cuisse qui va le tenir éloigné des terrains pendant quelques semaines. Mais les dirigeants monégasques et son entraîneur Leonardo Jardim comptent sur lui cette saison.

L’ENTRAÎNEUR : Leonardo Jardim

Ténébreux, mystérieux, le technicien portugais n’en est pas moins un entraîneur compétent. Avec un effectif en perpétuel mouvement depuis son arrivée il y a deux ans à la tête de l’équipe, l’ancien coach du Sporting arrive à placer celle-ci dans le top 3 de la Ligue 1 sans interruption. Ne manque plus qu’à faire un beau parcours en Ligue des Champions pour valider définitivement le choix des dirigeants monégasques de le faire venir en 2014.

L’année dernière, malgré qu’il eût dans ses pattes Claude Makelele avec qui le courant ne passait pas du tout, il a réussi à porter son équipe malgré les tensions en interne entre l’ancien milieu de terrain et Luis Campos. Encore une fois, Jardim sera un élément-clé de l’équipe et devra à nouveau composer avec les nombreux départs et arrivées pendant le mercato estival. Pour le moment, une seule chose lui est demandée : la qualification pour la phase de poules de la Ligue des Champions.

LE JOUEUR À SUIVRE : Valère Germain

Formé au club, Valère Germain n’avait jamais vraiment convaincu de son potentiel ses différents entraîneurs lors de son arrivée chez les pros. Leonardo Jardim voulait même le transférer définitivement mais ses dirigeants ne l’ont pas écouté. L’attaquant a finalement été prêté la saison dernière à Nice et avec les Aiglons, sous la houlette d’un Claude Puel qui lui faisait confiance, Valère Germain a réalisé une saison de toute beauté. À tel point qu’il s’est posé la question sur son avenir et sur un retour à Monaco. Convaincu par le discours de ses dirigeants et celui de son entraîneur Leonardo Jardim qui lui ont indiqué qu’ils comptaient sur lui pour former un duo d’attaque aux côtés de Falcao, le buteur monégasque a donc finalement décidé de rester. Il sera très attendu mais a déjà répondu présent en Ligue des Champions en inscrivant un doublé face à Fenerbahçe au match retour. Il sera assurément l’un des joueurs les plus suivis à Monaco et pourrait définitivement devenir un grand de la Ligue 1, avant pourquoi pas de partir vers d’autres cieux.

LE CALENDRIER

Domicile : Guingamp (J1), PSG (J3), Rennes (J5), Angers (J7), Montpellier (J10), Nancy (J12), Marseille (J14), Bastia (J16), Lyon (J18), Caen (J19), Lorient (J21), Nice (J23), Metz (J25), Nantes (J28), Bordeaux (J29), Saint-Étienne (J31), Dijon (J33), Toulouse (J35), Lille (J37)

Extérieur : Nantes (J2), Lille (J4), Nice (J6), Metz (J8), Toulouse (J9), Saint-Étienne (J11), Lorient (J13), Dijon (J15), Bordeaux (J17), Marseille (J20), PSG (J22), Montpellier (J24), Bastia (J26), Guingamp (J27), Caen (J30), Angers (J32), Lyon (J34), Nancy (J36), Rennes (J38)

LE PRONOSTIC DE LA RÉDACTION

Une fois de plus tout dépendra du début de saison réalisé par l’équipe monégasque. Mais une qualification en phase de poules de la Ligue des Champions, très souhaitée par les dirigeants, pourrait alourdir un calendrier qui pourrait être fatal aux Monégasques. Mais sans aucun doute, Leonardo Jardim saura gérer tout ça et les Monégasques devraient une nouvelle fois prendre part à la course au podium voire à la place de dauphin du PSG.

A LIRE EGALEMENT : LA PRÉSENTATION DE SAINT-ETIENNE