Ligue 1 : Caillot refuse de brader les droits TV

Jean-Pierre Caillot, représentant des clubs de Ligue 1, considère qu’il ne faut pas brader les droits TV à Canal. Il attend au moins 800 millions d’euros par saison.

Ligue 1


« En 2018, la valeur de la Ligue 1 était à un milliard d’euros annuels. On est monté à 1,2 milliard grâce ou à cause de Mediapro. Aujourd’hui, le contexte est compliqué, mais je ne peux pas imaginer qu’on puisse descendre sous les 800 millions d’euros demain. Ce serait une erreur de brader nos droits à Canal+ sous couvert de l’urgence, et d’un autre côté ce ne serait pas une bonne chose pour Canal+ de les prendre trop bas, car cela voudrait dire que le produit n’a pas la valeur à laquelle ils veulent le vendre à leurs abonnés », a déclaré le président rémois lors d’un entretien accordé à l’AFP.

La chaîne cryptée n’a pour l’instant pas fait de proposition afin de reprendre les droits de diffusion abandonnés par Mediapro. Après la trêve hivernale, il restera 21 journées à retransmettre.