OM, groupes de supporters : Ghali interpelle la ministre

Samia Ghali a adressé un courrier à Roxana Maracineanu, concernant la possible dissolution des groupes de supporters, à l’OM. Elle demande une médiation.

Lundi, le club marseillais a annoncé tour à tour la création d’une concertation sur le supportérisme, visant à le réimaginer, et la prochaine rupture des conventions avec les associations de supporters. De nombreux politiques ont réagi. Samia Ghali, Maire adjointe de Marseille, est très inquiète et a adressé un courrier à la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Elle l’a publié sur Twitter : « Le sport, ce n’est pas qu’une question d’argent, de résultat ou de performance. Le sport, c’est avant tout le supportérisme, cette passion du jeu, du vivre ensemble et du partage. Le football, ici, est une histoire populaire qui fait l’unité de Marseille et fait vibrer tous les quartiers de la ville dans la clameur des grands soirs, comme dans les heures les plus noires », a-t-elle écrit.

Elle dénonce le fait que le club choisisse la carte des punitions collectives, plutôt que de faire confiance en la justice : « Les récents faits divers autour de la Commanderie sont actuellement entre les mains de la justice. Elle tranchera. Je condamne, en revanche, cette volonté conduite depuis quelques semaines par la direction de l’Olympique de Marseille visant à infliger des « punitions collectives » aux clubs de supporters qui sont dans leur masse immense des passionnés pacifistes, amoureux de leur club, de son histoire, de ses joueurs, de nos couleurs. » Et de résumer sa pensée : « La dissolution des clubs de supporters envisagée par l’OM est une double peine inconcevable que nous devons éviter. (…) Nous ne pouvons pas admettre que la direction de l’OM outrepasse aujourd’hui ses pouvoirs en se hissant au-dessus des principes du supportérisme français et du droit en se faisant justice elle-même par la dissolution des clubs de supporters. » Elle demande ainsi une médiation.

Pour rappel, les décisions de l’OM font suite aux graves incidents qui ont eu lieu il y a quinze jours. Plusieurs centaines de supporters s’étaient rendus à la Commanderie, et plusieurs dizaines d’entre eux sont entrés de force, occasionnant des dégâts importants. Quelques-uns d’entre eux, dont Rachid Zéroual (Winners) et Christophe Bourguignon (CU84) ont été interpellés.