Valence : le président du club soutient Diakhaby

Anil Murthy, le président du club du FC Valence, est sorti du silence, alors que son joueur français, Mouctar Diakhaby, aurait subi une insulte raciste lors du match du week-end en Liga, contre Cadix.

Mouctar Diakhaby Valence Cadiz

Anil Murthy a déclaré qu’il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour que l’affaire aille à son terme : « Nous avons été témoin d’un acte de racisme flagrant. Nous ne pouvons pas appeler ça autrement. Bien que (Juan) Cala le nie, nous savons tous reconnaitre un visage coupable et nous croyons totalement Mouctar (Diakhaby). Ce type de comportement est intolérable dans le foot et dans la société. Que personne n’ait le moindre doute sur le fait que Valence ira jusqu’au bout pour défendre Diakhaby et se battra pour que ces événements malheureux ne se répètent jamais. Nous nous sommes entretenus avec les dirigeants de la Liga pour les exhorter à aller jusqu’au bout de leur enquête. Ca ne peut pas en rester là et ça ne peut pas se reproduire, avec n’importe quelle équipe. (…) Nous regrettons qu’après l’incident, il n’y ait pas eu de réaction pour arrêter le jeu et que ce soient les joueurs qui aient dû se lever pour quitter le terrain ensemble. Face à ce type de situation, il ne peut pas y avoir d’inaction. Il faut changer les protocoles afin de protéger les plus vulnérables. (…) Ca a déjà été changé dans d’autres championnats, il faut aussi le faire en Espagne. (…) Le football doit être un exemple pour la société. Non au racisme ! »

Demain, le joueur de Cadix accusé de racisme, Juan Cala, va s’exprimer publiquement sur l’affaire.