Equipe de France, Lloris : « Avant, on savait fermer la boutique »

Hugo Lloris a fait part de sa déception, après la défaite concédée par l’équipe de France aux tirs au but contre la Suisse. Il regrette que l’équipe n’ait pas su tenir le score, lorsqu’elle avait un avantage de deux buts.

Hugo Lloris, équipe de France

« C’est douloureux, encore plus sur une séance de tirs au but où ça devient la loterie. Le regret qu’on peut avoir, c’est quand on mène 3-1. Ces dernières années, on savait fermer la boutique… On ne peut pas nous reprocher le manque de générosité, on est allés au bout du bout. […] On ne se cherche pas d’excuses. Quand on rentre sur le terrain, on y va avec le mental, le physique, on met tout en oeuvre pour réussir », a déclaré le gardien de but et capitaine des Bleus face aux médias, après le match.

« On a puisé dans les ressources dès le premier match »

Et de poursuivre : « On ne peut pas parler de match raté, mais comme on est l’équipe de France, championne du monde en titre, ce n’est pas un bon résultat de se faire éliminer en huitièmes. Il va falloir digérer cette déception. Quand les Suisses prennent l’avantage, il y a des changements tactiques, c’est normal. En deuxième mi-temps on est revenus avec de très bonnes intentions. Ces deux buts concédés dans le dernier quart d’heure nous font très mal. […] On a puisé dans les ressources dès le premier match, il a fallu batailler, batailler… On va digérer cette défaite et le scénario du match. On passe par tous les états… C’est le football, c’est comme ça qu’on l’aime. Dans cette équipe, il y a des jeunes joueurs, des grands champions… »

Le prochain match l’équipe de France est prévu le 1er septembre, face à la Bosnie-Herzégovine, dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde.