Arsenal : le club a apporté son soutien à Bukayo Saka

Arsenal est sorti de sa réserve pour défendre son milieu de terrain offensif Bukayo Saka, victime du racisme sur la toile après la défaite de l’Angleterre en finale de l’Euro contre l’Italie.

Bukayo Saka

Pris pour cible par certains internautes comme ses compatriotes Marcus Rashford et Jadon Sancho, et ce pour avoir manqué sa tentative lors de la séance des tirs au but, le footballeur de 19 ans a obtenu le soutien du club de la capitale londonienne, qui s’est fendu ce lundi d’un communiqué.

« Hier soir, nous avons vu Bukayo Saka atteindre la finale de l’Euro 2020 à l’âge de 19 ans. Bukayo est avec nous depuis l’âge de sept ans et tout le club ne peut pas être plus fier de le voir représenter l’Angleterre tout au long du tournoi. On pouvait le sentir dans tout le club. Hier soir, nous avons été témoin du leadership et du caractère que nous avons toujours connu et aimé chez Bukayo. Cependant, ce sentiment de fierté s’est rapidement transformé en tristesse face aux commentaires racistes auxquels notre jeune joueur a été soumis sur ses plateformes de réseaux sociaux après le coup de sifflet final. Encore une fois, nous sommes tristes de devoir dire que nous combattons le racisme contre un certain nombre de joueurs noirs. Cela ne peut pas continuer et les réseaux sociaux et les autorités doivent agir pour que ces abus écœurants auxquels nos joueurs sont soumis quotidiennement s’arrêtent maintenant. Nous avons mis en place des processus en interne à Arsenal pour nous assurer que les joueurs soient soutenus à la fois émotionnellement et en pratique sur cette question, mais malheureusement, nous ne pouvons pas faire grand-chose. Notre message à Bukayo est le suivant : gardez la tête haute, nous sommes très fiers de vous et nous avons hâte de vous accueillir bientôt à Arsenal. »