Officiel Nice-OM : la LFP a dévoilé ses premières sanctions, un huis clos pour les Aiglons

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel a pris mercredi ses premières décisions à la suite de l’interruption du match de la 3e journée de Ligue 1 entre Nice et l’Olympique de Marseille à l’Allianz Riviera, dimanche dernier.

Nice-OM, débordements, supporters

Par un communiqué, la LFP a prononcé un huis clos total de l’enceinte des Aiglons pour la venue ce samedi des Girondins de Bordeaux, comptant pour la 4e journée de Ligue 1. Autre sanction, la suspension du préparateur physique de l’Olympique de Marseille Pablo Fernandez. Ces deux décisions ont été prises à titre conservatoire.

Par ailleurs, la Ligue fait savoir que le dossier est placé en instruction et que d’autres décisions seront actées le mercredi 8 septembre prochain concernant le comportement des supporters niçois et l’envahissement de la pelouse, l’attitude des différents acteurs présents sur le terrain et l’issue de la rencontre, stoppée à la 76e minute et définitivement arrêtée après le refus des joueurs marseillais de reprendre la partie. “Dans l’attente de ces décisions, le résultat du match n’est pas comptabilisé dans le classement de Ligue 1 Uber Eats”, conclut la LFP.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)