Nice, Galtier : « J’ai pris Friio par le cou et il a baissé la tête »

Christophe Galtier s’est défendu, face aux accusations dont il est l’objet sur les réseaux sociaux. Il affirme avoir saisi David Friio, le directeur technique de l’OM, par le cou, et non l’avoir giflé.

Christophe Galtier, Nice

En conférence de presse, l’entraîneur de Nice a commenté les incidents survenus lors du match Nice-OM : « Je suis resté avec mon staff sur le contenu du match. J’ai dit aux joueurs qu’ils avaient gagné ce match sur le terrain. Après, tout ce qu’il se dit et s’écrit, j’ai demandé à mes joueurs de ne rien commenter. Il faut laisser faire les instances compétentes, la commission de discipline va mener son enquête et on verra tout ça. Mes joueurs ont eu la bonne attitude, ce n’était pas évident. J’ai félicité mes joueurs sur ça. Je leur ai dit de ne pas envenimer ensuite sur les réseaux sociaux. Ils ont été solidaires et responsables », a-t-il estimé.

« Mes joueurs ont gagné, ils l’ont emporté »

Il a réagi aux accusations dont il est l’objet, ces dernières heures : « Je n’ai pas de commentaire à faire là-dessus. Évidemment , j’ai vu et entendu. La commission de discipline travaille sur l’ensemble des événements, il faut la laisser faire. Après, il y a aussi la personne que j’aurais soi-disant agressée à qui il faut poser la question. Ma version, ce n’est pas la mienne, c’est la vérité. Elle est simple. Je connais David Friio, on s’est croisé à Saint-Étienne. Quand il est entré sur le terrain, ça faisait un moment qu’il y avait du monde. Je lui ai demandé à ce que tout le monde puisse rentrer dans le vestiaire. Je l’ai pris par le cou à ce moment-là et il a baissé sa tête. Je n’avais aucune volonté d’agresser. Cinq minutes après, on était dans le couloir et on passe ensemble. Les images, on fait des zooms et des pauses. Un geste comme ça devient une gifle ou un coup de poing. Je ne vais pas rentrer dans le travail de la commission. »

Le coach des Aiglons ne pense par ailleurs pas que son équipe va subir un coup d’arrêt : « Je n’ai pas le sentiment que ça gâche notre début de saison. C’est malheureux, mais l’essentiel est que nous sommes concentrés avec nos joueurs. On verra la sanction, il y a la réalité sportive et les sanctions. Je trouve que c’est normal que la commission de discipline prenne le temps de l’instruction et que le score ne soit pas encore entériné. Nice a-t-il gagné ? Oui, mes joueurs ont gagné, ils l’ont emporté. Après, je n’ai pas à juger la décision qui sera prise. »

Pour rappel, la commission de discipline n’a pour l’instant pas tranché, concernant le score de la rencontre. Nice menait 1-0 au moment de l’arrêt du match.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)