EdF, Tchouaméni : « Le maillot, l’hymne national, c’est quelque chose de fort »


Convoqué pour la première fois de sa carrière en équipe de France pour les matchs des éliminatoires du Mondial 2022 programmés début septembre, Aurélien Tchouaméni (21 ans) était de passage en conférence de presse ce lundi.

Aurélien Tchouaméni, Monaco

Le milieu de terrain français a d’abord confié son bonheur d’être à Clairefontaine pour ce rassemblement avec les Bleus. « C’est un honneur d’être ici. Au lieu d’aller dans le bâtiment des Espoirs, j’ai pu monter les marches du château. J’ai reçu un bel accueil. J’ai eu la chance de faire toutes les catégories en bleu des U16 jusqu’aux A. Le maillot, l’hymne national, c’est quelque chose de fort pour moi et ma famille. Aujourd’hui je suis appelé avec les Bleus. J’ai pu voir le coach (Didier Deschamps) et discuter avec les joueurs. On a fait le même centre de formation avec Jules Koundé (à Bordeaux). On en rigole souvent et on est heureux d’être ici tous les deux. J’attendais la liste avec impatience, c’est quelque chose de beau », a souligné le Monégasque.

Ce dernier a ensuite reconnu que plusieurs joueurs de l’équipe de France étaient des modèles. « J’ai beaucoup suivi ce que faisait Paul (Pogba), je l’ai déjà dit dans mes différentes interviews. J’ai la chance de pouvoir maintenant le côtoyer avec Ngolo (Kanté) aussi. J’aime bien aussi Kevin De Bruyne. Je ne me prends pas la tête pour savoir si je suis capable d’évoluer un jour à leur niveau. Pour l’instant, je suis là pour aider et je vais essayer de gagner en expérience », a-t-il souligné.


 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)