L1 : un député dénonce le « laxisme » de la LFP après les incidents de Lens-Lille

Après Nice-OM, le 22 août, un nouvel envahissement de terrain a eu lieu dans une enceinte de Ligue 1, ce week-end, lors de Lens 1-0 Lille. Le match a cette fois-ci pu aller à son terme.

Incidents Lens-Lille

Sur RMC, le député français Sacha Houlié a pointé du doigt l’instance présidée par Vincent Labrune : « La commission de discipline est une commission indépendante. Il y a une forme de délégation de la justice sur le point de vue sportif. (…) Les Niçois s’en sont bien sortis alors que ce sont eux qui ont mis un terme à un match durant lequel ils avaient causé eux-mêmes les violences. Ce laxisme est à l’origine de la reproduction de certains faits. Si vous aviez une perte sur tapis vert de ce match, il y aurait certainement des supporters qui réfléchiraient davantage. (…) Il y a deux poids deux mesures. Quand on voit que la Ligue fait la chasse aux fumigènes alors qu’on les retrouve partout et qu’ils causent finalement peu de désordre et pas de blessure, on se dit qu’elle ferait mieux de se concentrer son travail sur les violences et les sanctions qui peuvent être prises. » Selon le député, il faut que la Ligue « sanctionne assez lourdement les clubs dont les supporters se sont mal comportés avec des retraits de points et des victoires sur tapis vert. Ca a un aspect plus dissuasifs pour les supporters qui commettent ces troubles. »

La commission de discipline va se réunir ce lundi pour statuer sur les événements de la rencontre du week-end, a annoncé hier la LFP.