OL : Séverac est déçu par la sanction d’Aulas, il explique pourquoi

Dominique Séverac s’est exprimé sur la sanction prononcée contre Jean-Michel Aulas, mercredi soir. Il considère que le président de l’OL aurait dû être suspendu plus longtemps.

Jean Michel Aulas, Olympique Lyonnais

Au micro de la chaîne L’Équipe, le journaliste a donné son sentiment sur la sanction prononcée par la commission de discipline contre Jean-Michel Aulas : « Je ne vais pas me renier, j’avais plutôt soutenu la thèse d’une suspension de six mois ferme. Déjà, je trouve que ce n’est pas grand-chose de le priver du protocole on va dire, ce n’est pas une sanction dingue. Donc une suspension de six mois ne m’aurait pas paru folle », a-t-il lâché.

Il considère que la commission de discipline n’est pas assez sévère. Que ce soit contre les dirigeants ou les clubs dont les supporters ont débordé : « Et puis en fait, j’en ai marre des demi-mesures, a ajouté Dominique Sévérac. Je crois qu’on ne prend pas conscience de ce qui se passe. Il y a trop de matchs arrêtés, il y a trop d’incidents en France. J’ai l’impression de voir des choses que je croyais réservées à des championnats étrangers. Et là, on est toujours dans la demi-mesure : on retire un point, un point avec sursis, cinq matchs, dix matchs… Ça suffit », a-t-il poursuivi.

Jean-Michel Aulas pense avoir été mal compris par Ruddy Buquet. Il pourrait faire appel. Peter Bosz, qui était présent lors des événements qui sont reprochés au président de l’OL, a quant à lui traité l’arbitre de menteur.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)