Lens : ses premières impressions, son choix de carrière…Les confidences de Berg

Première recrue du mercato hivernal du RC Lens, l’international norvégien Patrick Berg s’est confié ce vendredi sur ses premières sensations en France et les raisons pour lesquelles il a choisi les Sang et Or.

Patick Berg, Lens et Yusuf Yazici, Lille
Patick Berg, Lens et Yusuf Yazici, Lille

Arrivé cet hiver en provenance du Bodo Glimt en Norvège, le milieu de terrain a joué un peu plus d’un quart d’heure mardi soir en 16es de finale de Coupe de France face à Lille et a pu découvrir un petit échantillon de l’ambiance du stade Bollaert. “C’était grand de pouvoir disputer cette première rencontre à domicile. Il n’y avait que 5 000 personnes mais, pour moi, c’était plus dans une telle atmosphère. C’était une vraie joie de participer à ce moment. Je suis content que nous soyons parvenus à revenir au score et à finalement l’emporter aux tirs au but. Pour moi, c’était vraiment un premier rendez-vous parfait”, a expliqué l’international norvégien avant de parler de ce choix de carrière alors que le Celtic Glasgow et l’Ajax Amsterdam s’intéressaient également à lui.

“Personnellement, je me sentais prêt à franchir une nouvelle étape. La France et Lens me convenaient sur le plan footballistique. Je peux dire que c’était le choix parfait. J’espère maintenant contribuer aux victoires de l’équipe et au développement du club. Il y a de bons joueurs, des jeunes et pas mal d’étapes à franchir. Je regarde vers le futur. J’ai senti que Lens était la meilleure option pour moi. Quand j’ai eu écho de leur intérêt, c’était même devenu la seule, sur la fin. Je suis très honoré d’y appartenir. Bien sûr, c’est un grand changement de culture et de pays pour moi. Mais c’est super. Bollaert, c’est un stade magnifique. Tout est positif. Pour le moment, j’essaye seulement de contribuer à la bonne marche de cette équipe. Le niveau est élevé. Je n’ai pas encore joué en L1 mais j’ai suivi et regardé des matches français. C’est le haut niveau”, a-t-il poursuivi.
Ce dernier s’est ensuite confié sur ses premiers pas en France et son profil. “J’ai un très bon ressenti. Je me sens chez moi depuis le premier jour. Le groupe est magnifique. J’en suis membre. Je vis ici désormais. Mon plan, c’est d’apprendre la langue. Je suis un joueur technique. J’apporte mes qualités défensives. J’aime prendre la balle à l’adversaire. On a beaucoup de bons joueurs. Mon travail consistera à rendre l’équipe plus compacte et à défendre pendant 90 minutes. C’est la raison pour laquelle on m’a recruté, pour contrôler le jeu”, a conclu la recrue lensoise.