UEFA : Ceferin défend la nouvelle version de la Ligue des Champions

Dans un entretien accordé à l'Équipe, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a réfuté l'idée que la nouvelle formule de la C1, qui entrera en vigueur en 2024, serait une forme de variation de la Super Ligue.

“Ce n'est pas parce que quelque chose marche bien qu'il ne faut plus jamais rien changer. Il faut toujours essayer d'améliorer. Il y a quatre places en plus. L'une d'entre elles revient à la France, ce qui est normal. Croyez-moi, ce n'est pas fait pour les grands clubs. Eux sont assurés d'être qualifiés. Avoir plus de clubs et plus de matchs, ce n'est pas la Super Ligue. La Super Ligue, c'est d'avoir toujours les mêmes clubs qui jouent entre eux. Les clubs français sont extrêmement intéressés par ce nouveau format” a révélé Aleksander Ceferin, alors que la France aura trois clubs qualifiés directement en C1, contrairement au format actuel, où le 3e de L1 passe par des barrages pour jouer les phases de poules.

Interrogé sur l'idée d'offrir deux places d'office à des clubs historiques, le Slovène a expliqué pourquoi cette proposition, envisagée, avait été écartée : “C'était une option, pas pour protéger les grands clubs, plutôt pour promouvoir nos compétitions. Mais ce n'était pas une bonne idée.” Pour continuer à convaincre, Aleksander Ceferin a affirmé que ce format serait “beaucoup plus intéressant”.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)