ASSE : un communiqué sur les sanctions publié

L'AS Saint-Etienne a réagi, par le biais d'un communiqué, aux lourdes sanctions infligées par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel après les débordements contre l'AJ Auxerre, survenus le 29 mai dernier au stade Geoffroy-Guichard.

Les images ont choqué la planète football. Le 29 mai dernier, à l'issue du barrage retour perdu aux tirs au but par l'AS Saint-Etienne face à l'AJ Auxerre, de graves incidents sont venus marquer la fin de soirée à Geoffroy-Guichard (envahissement de terrain, jets de projectile…). Presque un mois est passé et c'est avec crainte que le club du Forez, relégué en Ligue 2, attendait les annonces de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

Trois points de retrait

Tombées ce jeudi, les sentences n'ont sans surprise pas épargné les Verts. Saint-Etienne a écopé de “six points de pénalité, dont trois avec sursis, applicables sur la saison 2022-2023” et de “six matchs à huis clos du stade Geoffroy-Guichard, dont deux avec sursis.” Dès l'entame du prochain exercice, les joueurs de Laurent Batlles commenceront avec un déficit embarrassant de trois points et devront se passer de leur public pour quatre rencontres.

Dans la foulée, le club a publié un communiqué. L'ASSE a de nouveau condamné les débordements et annoncé son refus de faire appel. “Le dimanche 29 mai dernier lors du barrage retour contre l’AJ Auxerre, des spectateurs ont réagi violemment au triste dénouement sportif de la saison. Plusieurs d’entre eux se sont rendus coupables d’actes inacceptables que le club avait immédiatement condamnés. Ces violences, qui ont suivi un envahissement de terrain, ont fait de nombreux blessés parmi les forces de l’ordre, les agents de sécurité et les spectateurs présents. Ces mêmes comportements ont mis en danger des centaines de personnes, dont des enfants et des personnes handicapées, dans la tribune Pierre-Faurand. Diffusés dans le monde entier, ils ont fortement terni l’image du club. À la suite de ces événements, l’AS Saint-Étienne a déposé plusieurs plaintes pour violences aggravées, destructions et dégradations de bien public, pénétration sur l’aire de jeu portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens et jets de projectiles présentant un danger pour la sécurité des personnes (…) Eu égard à la nature des faits incriminés, l’AS Saint-Étienne a décidé de ne pas faire appel de la décision. Le club en appelle avec gravité à la responsabilité de chacun afin que ces actes inqualifiables ne se reproduisent plus jamais à Geoffroy-Guichard.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)