Mercato Real Madrid : rumeurs, transferts officiels… Le point complet

Plutôt sage cet été, comme souvent ces dernières années, le Real Madrid affirme avoir déjà bouclé son mercato. En attendant de voir si cette affirmation se vérifie, voici le point sur les transferts déjà enregistrés ou à venir dans le mercato du Real Madrid avec les officialisations et les différentes rumeurs de départs et d’arrivées.

Aurélien Tchouaméni, Real Madrid

Les dernières rumeurs sur le mercato du Real Madrid

Deux jolis coups officialisés

Auteur du doublé Ligue des Champions-Liga au terme de la saison marquant le grand retour de Carlo Ancelotti sur le banc, le Real Madrid n’a connu aucun départ d’envergure cet été et l’heure n’est donc pas à la grande révolution. Les Merengue ont toutefois officialisé deux renforts majeurs.

Libre au terme de son contrat à Chelsea et courtisé par de nombreux cadors européens comme le Paris Saint-Germain, Manchester United et la Juventus, Antonio Rüdiger s’est ainsi engagé pour 4 ans en faveur de la Casa Blanca. Considéré comme l’un des meilleurs du monde à son poste, le défenseur central allemand imite ainsi David Alaba, lui aussi recruté gratuitement un an plus tôt et qui devrait désormais profiter de sa polyvalence pour glisser dans le couloir gauche suite à cette arrivée.

L’autre gros coup de ce mercato du Real Madrid, c’est l’arrivée d’Aurélien Tchouaméni en provenance de l’AS Monaco. Les Merengue n’ont pas hésité à débourser 100 millions d'euros, dont 20 millions d'euros de bonus, pour mettre la main sur le milieu de terrain français, que le PSG a tenté de faire changer d’avis jusqu’au dernier moment, en vain.

L’échec Mbappé déjà digéré

Le mercato du Real Madrid avait pourtant débuté par un énorme coup dur : la non-venue de Kylian Mbappé. Alors qu’il s’était montré enclin pendant des mois à réaliser son rêve d’enfant en rejoignant le Real libre au terme de son contrat au PSG, l’attaquant a fait faux bond et a préféré prolonger dans le club de sa ville à la surprise générale. Ce revirement a été mal vécu par le Real, mais il ne faut jamais dire jamais et les routes des deux parties pourraient bien avoir l’occasion de se croiser à nouveau à l’avenir…

Même si des rumeurs ont circulé, comme Serge Gnabry, qui a finalement prolongé au Bayern Munich, le Real ne cherchera pas a priori à compenser l’arrivée avortée de Mbappé. «Nous n'allons signer personne d'autre. Nous allons bien comme ça», a ainsi juré mi-juillet Ancelotti qui songerait à recycler Eden Hazard en numéro neuf comme doublure de l’inamovible Karim Benzema. Cela n’empêche pas certains récents bruits de couloir conduisant à Christopher Nkunku (RB Leipzig) et Alexander Isak (Real Sociedad).

Des prolongations pour se consoler…

A défaut de nombreuses arrivées, le Real Madrid blinde ses tauliers un à un. A bientôt 37 ans, le milieu Luka Modric a prolongé pour un an, jusqu’en juin 2023. Le défenseur central Éder Militão (2028) devrait suivre. Ce sera surtout le cas des ailiers Vinicius Junior (2026) et Rodrygo (2028), qui vont voir leur clause libératoire passer à 1 milliard d’euros !

Et les cracks de demain dans le viseur

Comme Vinicius et Rodrygo, arrivés très jeunes, le Real continue de cibler également de jeunes pépites sud-américaines. Parmi elles, en tête d’affiche l’attaquant brésilien Matheus Nascimento (18 ans, Botafogo), présenté comme le futur successeur de Benzema, mais aussi l’attaquant Endrick (Brésilien, 15 ans, Palmeiras) et le milieu offensif Gonzalo Sosa (Argentin, 17 ans, Racing Club), 2 cracks également courtisés par le PSG. Le plus confirmé Jude Bellingham (Dortmund) figure aussi parmi les cibles mais plutôt pour l’été 2023.

Le départ des historiques

Côté départs, le Real a décidé de ne pas prolonger le latéral gauche Marcelo, parti libre après 16 ans au club. Il en va de même pour l’ailier Gareth Bale, qui a profité de sa situation pour rebondir au Los Angeles FC en Major League Soccer. Enfin, le milieu offensif Isco, arrivé en 2013 et qui a globalement eu du mal à s’imposer, est également parti au terme de son bail.

Le dégraissage a commencé

Deux joueurs poussés vers la sortie ont déjà fait officiellement leurs valises. D’une part, le milieu offensif Takefusa Kubo. Trimbalé de prêt en prêt à Majorque, Villarreal et Getafe, le prodige japonais n’a pas convaincu et il a été vendu à la Real Sociedad pour 6,5 millions d’euros. D’autre part, le flop Luka Jovic, recruté pour 60 millions d’euros il y a 3 ans. L’attaquant a été cédé gratuitement à la Fiorentina mais le Real touchera 50% sur une éventuelle future revente.

Toujours rayon indésirables, le milieu de terrain Dani Ceballos, suivi par le Betis Séville et disponible pour 10 millions d’euros, devrait suivre. Après deux ans mitigés en prêt au Borussia Dortmund, le milieu offensif Reinier Jesus devrait quant à lui être de nouveau cédé temporairement.

La situation est plus floue pour les attaquants Mariano Diaz et Borja Mayoral, potentielles doublures de Benzema. Le premier est assez clairement poussé vers la sortie mais pourrait s’accrocher à sa dernière année de contrat, tandis que le second, rentré d’un prêt à Getafe, est parfois présenté comme entrant dans les plans d’Ancelotti parfois comme un indésirable. Son absence de la tournée américaine contribue à accroître les doutes alors que le Celta Vigo, Getafe, l'AS Roma, Bologne et le promu Monza sont annoncés sur les rangs.

Enfin, une surprise n’est pas à exclure avec le latéral gauche Ferland Mendy, titulaire la saison passée mais possiblement poussé sur le banc par le glissement d’Alaba et par conséquent possible partant.

Kroos et Asensio, les dossiers sensibles du mercato du Real Madrid

Sous contrat jusqu’en juin 2023, le milieu Toni Kroos a refusé de prolonger dans l’immédiat et ne prendra sa décision qu’au terme de la saison. Dans la foulée, des rumeurs ont même fait état d’une volonté de départ immédiat de la part de l’Allemand de 32 ans mais rien n’est ensuite allé dans ce sens et sa relation avec les dirigeants semble finalement très bonne.

Ce n’est pas forcément le cas en revanche pour Marco Asensio. Pas parvenu à un accord pour prolonger son contrat qui expire dans un an, le milieu offensif a été placé sur le marché pour 25-30 millions d’euros et Liverpool, Arsenal, l'AC Milan et la Juventus Turin ont affiché leur intérêt. Problème : l’Espagnol aurait plutôt dans l’idée de gratter du temps de jeu cette saison afin de faire changer d’avis ses dirigeants ou bien de négocier un meilleur contrat en tant que joueur libre dans un an. Reste à savoir qui aura le dernier mot.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)