Mercato - Le chantage du Barça avec de Jong !

Contraint de trouver une solution avec Frenkie de Jong pour réaliser des économies, le FC Barcelone a entamé une démarche complètement hallucinante.

Frenkie de Jong, Barcelone, Barça

«Frenkie est notre joueur et nous voulons qu'il reste à Barcelone, il veut rester aussi.» Interrogé dimanche au micro de la chaîne TV3, le président catalan, Joan Laporta, a de nouveau encensé son milieu de terrain de 25 ans. En privé pourtant, les rapports entre les deux parties sont loin d’être aussi idylliques. En effet, les Blaugrana veulent pousser l’international néerlandais à faire ses valises, pour Manchester United par exemple, ou alors le convaincre d’accepter une baisse de salaire conséquente afin de pouvoir alléger la masse salariale et enregistrer les nouvelles recrues.

Ce lundi, le média The Athletic nous apprend que les Barcelonais ont même entamé une démarche inédite pour atteindre cet objectif. En effet, le vice-champion d’Espagne en titre tenterait tout simplement de faire annuler la prolongation de contrat signée par l’Oranje en octobre 2020 ! Le document a été ratifié sous l’ancienne direction de Josep Maria Bartomeu, accusée de tous les maux par ses successeurs, qui affirment détenir des preuves d’irrégularités présentes dans le contrat du Batave, ainsi que dans ceux de Marc-André ter Stegen, Gerard Piqué et Clément Lenglet.

La menace du Barça

Des poursuites judiciaires pourraient donc être lancées dans ces différents dossiers. Dans le but de pousser de Jong à annuler ce contrat en le remplaçant par un autre avec un plus faible salaire, le Barça aurait prévenu l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam de cette affaire le 15 juillet en lui signifiant qu’il pourrait être visé par ces poursuites, lui et ses agents. La seule issue pour y échapper serait que le Néerlandais accepte de revenir aux termes de son ancien bail, qui courait jusqu’en juin 2024. En attendant de savoir si ces menaces vont pousser le principal intéressé à revoir sa position, une chose est sure : l’attitude du Barça n'a pas fini de faire jaser…