Mercato - Real Madrid : Pérez ne veut pas entendre parler de Ronaldo

Alors que Cristiano Ronaldo entend quitter Manchester United cet été, pour jouer dans une formation disputant la Ligue des Champions, le Real Madrid, son ancien club de 2009 à 2018, vient de lui fermer la porte au nez, par la voie de son président, Florentino Pérez. 

Cristiano Ronaldo, Manchester United

Le président du Real Madrid a été filmé par un supporter du club espagnol, après la victoire en finale de la Supercoupe d'Europe, mercredi, contre l'Eintracht Francfort (2-0). Dans un hôtel, apostrophé par un fan à propos de Cristiano Ronaldo (“Président, signez ‘El Bicho',” terme espagnol signifiant l'insecte et désignant Cristiano Ronaldo), Florentino Pérez a répondu en multipliant les phrases interrogatives, soulignant son incertitude sur l'intérêt de recruter le Portugais de Manchester United : “Qui ça ? Cristiano (Ronaldo) ? Encore une fois ? À 38 ans ?”

Auteur d'une bonne saison individuellement (38 matchs, 24 buts, 3 passes décisives), mais ratée collectivement (les Red Devils ont fini 6e de Premier League), Cristiano Ronaldo va devoir viser un autre club que le Real Madrid avant la fin du mercato, s'il veut assouvir son envie de jouer la C1. Chelsea serait sur le coup, tout comme l'AS Roma et le Bayern Munich.

Mbappé reconnaît le savoir-faire du Real pour le Ballon d'or

De son côté, Kylian Mbappé, dans une interview donnée à France Football, a loué la capacité du club espagnol de faire gagner à ses joueurs le Ballon d'or, mais a estimé être en capacité d'y parvenir au Paris Saint-Germain, son club actuel : “Le Real Madrid est une machine Ballon d'or, il faut l'admettre. Ils ont un vrai savoir-faire. Mais ce n'est pas ton club qui t'offre le Ballon d'or, c'est toi d'abord. Et je reste persuadé que je pourrai le gagner un jour à Paris.”

Avant que Kylian Mbappé (23 ans) prolonge son contrat à Paris jusqu'en 2025, en mai 2022, le Français était cité avec insistance du côté du Real Madrid. Le club espagnol espérait attirer le champion du Monde 2018 dans ses filets, après avoir déjà tenté de le faire plusieurs fois par le passé. En vain.