OM : Guendouzi placé sous surveillance par Deschamps !

Didier Deschamps n’aurait pas apprécié une saute d’humeur de Mattéo Guendouzi, lors du dernier rassemblement de l’équipe de France. Le milieu relayeur de l’OM serait désormais sous surveillance en ce qui concerne la maîtrise de ses nerfs.

Mattéo Guendouzi, Nice OM

Si l’on en croit les éléments obtenus par L’Équipe, Mattéo Guendouzi va jouer gros, ces prochaines semaines. Didier Deschamps et son staff auraient prévu d’être attentifs à la maîtrise des nerfs du joueur marseillais. Le sélectionneur n’aurait en effet pas apprécié l’une de ses sautes d’humeur, lors d’une mise en place à laquelle il ne participait pas, à l'occasion du dernier rassemblement de l’équipe de France. Or la notion de groupe est primordiale pour le patron des Bleus, qui souhaite s'appuyer sur des éléments faisant passer le collectif avant leur cas individuel.

Guendouzi devra être irréprochable pour aller au Mondial

Âgé de 23 ans, Mattéo Guendouzi a réalisé une très belle saison 2021-2022, au point d’être sélectionné à 6 reprises avec l’équipe de France. Son caractère est sujet à controverses, alors qu’il se retrouve souvent dans les brouilles et est réputé comme étant assez compliqué à gérer. En 2020, Mickaël Landreau avait souligné combien le joueur lui avait causé des problèmes à Lorient, lorsqu’il y était entraîneur. Et Mikel Arteta l’avait plus tard également écarté de son groupe, en 2020, à Arsenal. En ce qui concerne ses prestations, le natif de Poissy parait jouer à l’affect. Se donnera-t-il autant avec Igor Tudor qu’il ne l’a fait avec Jorge Sampaoli ?

Mattéo Guendouzi a été recruté définitivement par l’OM, début juillet, pour un montant de 11 millions d’euros. Le milieu de terrain est désormais en concurrence avec Valentin Rongier et Jordan Veretout, pour les places à la récupération : sa titularisation n’est pas non plus garantie dans le onze phocéen. Il lui faudra certainement faire aussi bien que la saison passée, pour garder une chance de participer à la Coupe du monde avec les Bleus. Et l’ancien Gunner devra donc montrer des progrès en termes de maîtrise de soi…