Le Barça veut traîner Tebas et la Liga en justice !

C’est un été contrasté que vit le FC Barcelone. Auteur d’un mercato XXL, le club catalan n’est en effet pas en mesure d’enregistrer toutes ses recrues.

Après avoir activé 4 leviers économiques, notamment en vendant une partie de leurs droits TV, les Blaugrana ont pu lever des fonds pour recruter des joueurs du calibre de Robert Lewandowski, Raphinha ou encore Jules Koundé pour plus de 150 millions d’euros. Problème : les finances du vice-champion d’Espagne sont loin d’être à l’équilibre et la Liga pose donc des problèmes pour l’autoriser à inscrire ses recrues.

Si Lewandowski et Raphinha, ainsi que Franck Kessié et Andreas Christensen, arrivés libres, ont pu être enregistrés à la dernière minute avant le match de la 1ère journée de championnat samedi dernier contre le Rayo Vallecano (0-0), ce n’est en revanche pas le cas de Koundé. Recruté pour 50 millions d’euros au FC Séville, le défenseur central français commence sérieusement à s’impatienter. Et son nouveau club aussi !

Un dégraissage urgent

Ce dimanche, le journaliste Gerard Romero, généralement bien informé, révèle ainsi que les Blaugrana songeraient à attaquer la Liga et son président, Javier Tebas en justice ! Les contours de cette action sont encore flous, mais on sait que les deux parties ne sont par exemple pas d'accord sur la valorisation des actifs vendus par le Barça cet été. En attendant l'issue de cette procédure qui s'annonce longue, les Catalans ne vont pas devoir oublier l’essentiel : entrer dans les clous de la Liga financièrement. Pour y parvenir, les Espagnols doivent réduire leur massale salariale et réaliser des ventes. L’attaquant Pierre-Emerick Aubameyang, de plus en plus proche de Chelsea, pourrait entrer dans cette catégorie. De son côté, l’attaquant Memphis Depay pourrait résilier son bail avant de rejoindre la Juventus Turin, tandis que le défenseur central Samuel Umtiti devrait être prêté à Lecce.