Mercato - OL : ça bouge enfin pour Paqueta

Newcastle souhaiterait frapper un dernier gros coup sur le marché des transferts avec la signature de Lucas Paqueta, ces prochains jours. Le joueur de l’OL dispose d’un bon de sortie, mais aucun club n’a pour l’instant transmis d’offre aux dirigeants lyonnais. Arsenal surveillerait aussi sa situation.

Lucas Paqueta, match OL Olympique Lyonnais-Bordeaux

D’après la presse anglaise, Newcastle n’a pas terminé son recrutement. Le club tenu par les Saoudiens serait disposé à investir une belle somme pour s’attacher les services de Lucas Paqueta, lors des derniers jours du mercato. L’opération pourrait lui coûter entre 40 et 50 millions d’euros, soit le prix défini par l’OL pour laisser filer son joueur.

Foot Mercato rappelle que la présence de Bruno Guimarães pourrait faciliter les discussions pour les Anglais. Les deux joueurs sont amis et l’idée de se retrouver devrait les séduire. Lucas Paqueta serait par ailleurs déçu de la dernière saison, lors de laquelle il a connu comme ses partenaires une baisse de régime en seconde partie d’exercice. L’international brésilien n’aurait pas l’intention de prolonger son contrat (qui court jusqu’en 2025) et de s’inscrire sur la durée avec la formation rhodanienne. Il pourrait être favorable à un départ pour la Premier League, ces prochains jours.

Arsenal également sur le coup ?

L’OL avait misé 20 millions d’euros pour recruter Lucas Paqueta à Milan, en 2020. Le joueur était dans une situation délicate et il s’est relancé, sous le maillot lyonnais. Le milieu de terrain totalise depuis 80 apparitions, toutes compétitions confondues, pour 21 buts et 14 passes décisives. Arsenal aurait aussi coché son profil, pour le cas où il ne parviendrait pas à faire signer Youri Tielemans (Leicester).

Le club lyonnais peine comme ses rivaux à dégraisser. D’autres joueurs pourraient partir dans les derniers jours du mercato. C’est notamment le cas de Cenk Ozkaçar, qui figure sur les tablettes de Valence selon Foot Mercato. Quant à Moussa Dembélé, il pourrait rester, bien que ses dirigeants lui aient mis la pression. Son contrat ne court plus que sur un an, ce qui rend plausible l’idée d’un départ gratuit, l’été prochain.