Man Utd : Rooney, victime de sa bêtise

Hormis les supporters d’Everton qui n’ont toujours pas oublié son transfert à Manchester United, beaucoup de personnes en Angleterre pardonnaient tout à Wayne Rooney (24 ans)… jusqu’à son histoire d’infidélité.

Il faut dire que le gamin qui a vu le jour à Liverpool, mais qui a toujours détesté les Reds, s’est plusieurs fois fait remarquer dans des boîtes de nuit et des bars avec ses nombreuses bagarres… souvent gagnées grâce au fait qu’il a longtemps pratiqué la boxe. A cette époque, on voyait surtout ce jeune homme comme le futur grand attaquant de l’équipe nationale d’Angleterre et donc les critiques restaient sans lendemain. On pouvait alors (presque) tout pardonner à un type capable de ramener la Coupe du Monde au pays après le seul triomphe à domicile en 1966. Mais le miracle international n’a jamais eu lieu, à part peut-être lors de son premier Euro en 2004 où il inscrit quatre buts, entre des blessures malvenues et des performances indigentes comme lors du Mondial en Afrique du Sud l’été dernier où il sombre avec les Three Lions en huitièmes de finale face à l’Allemagne (4-0) après un premier tour déjà inquiétant.

En parallèle, sa vie privée prend une tournure assez bizarre quelques mois seulement après la naissance de son fils Kai. A la fin du mois d’août, la presse britannique révèle que le buteur des Red Devils a eu des relations extra-conjugales avec au moins une prostituée de 21 ans : Jenny Thompson. Sa femme qui l’accompagne depuis l’adolescence, Coleen McLoughlin, pense sérieusement à mettre un terme à cette relation et il ne se passe pas un seul jour sans que les tabloïds ne se moquent du “Golden Boy” qui pour le coup passe vraiment pour un macho de très bas étage. A côté de ça, le traitement réservé à John Terry, Ashley Cole ou encore Peter Crouch est nettement plus enviable…

Sur le terrain, les choses ne s’arrangent pas du tout pour Wayne Rooney qui n’est pas au top physiquement… et surtout mentalement. Où est donc passé le chasseur de buts impitoyable de la saison passée ? (44 matches officiels disputés, 34 buts). Pour le moment, il n’a inscrit qu’un petit but en championnat… sur penalty face à West Ham (3-0, 3e journée). Par le biais d’un entretien repris par le média Sky Sports, Sir Alex Ferguson a justement rappelé que son joueur n’a pas assez d’expérience pour gérer au mieux cette situation. “Je ne crois pas qu’il ait un problème de confiance mais ce garçon est en train de comprendre, sans aucun doute, que tous les regards sont tournés vers lui. Il réalise ce que cela signifie d’être au centre de l’attention des médias pour des questions qui ne sont pas liées au football. Il ne peut pas se déplacer sans les paparazzis et lorsqu’on est jeune, ce n’est pas ce qu’on veut. On veut jouer et profiter de son football sans être tout le temps dans la lumière, à force c’est épuisant”, a expliqué le coach écossais.

Néanmoins, il serait quand même surprenant que “Wonder Wayne” reste discret très longtemps. Avec son caractère en acier trempé, il va rebondir comme il a toujours su le faire dans le passé. N’enterrons pas trop vite ce footballeur qui a connu la misère avant d’être catalogué comme une superstar planétaire en moins de dix ans.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement