Un retour sensationnel au Brésil pour Robinho ?

Après avoir remporté le titre de champion d’Italie la saison passée avec le Milan AC, Robinho aimerait bien conserver ce titre… et si possible gagner la Ligue des champions avec les Rossoneri. Mais une tentation particulière pourrait le pousser à changer ses plans.

Robinho

Un bon début de saison. A défaut d’avoir marqué des buts en pagaille (2 buts en 10 matches toutes compétitions confondues), Robinho est un joueur important de l’effectif du Milan AC. Que ce soit aux côtés de Zlatan Ibrahimovic ou encore de son compatriote Alexandre Pato (Antonio Cassano se remet d’une opération cardiaque actuellement, ndlr), le goleador brésilien arrive à trouver facilement ses marques sur le terrain. A 27 ans, Robinho n’est plus vraiment le joueur fantasque… mais bien trop irrégulier qui s’exprimait à Manchester City (août 2008-janvier 2010) ou encore au Real Madrid (août 2005-août 2008) auparavant.

Aujourd’hui, l’attaquant a compris qu’il ne suffit pas de faire le show par intermittence pour devenir un très bon voire excellent footballeur sur le sol européen. En dépit de cette maturité perceptible, le natif de São Vicente pourrait surprendre tout le monde en quittant les Rossoneri pendant le prochain mercato. En effet celui que l’on surnomme “le Prince” aimerait bien faire son grand come-back au Santos FC, autrement dit le club au sein duquel il a débuté sa carrière professionnelle (2002-2005) avant de faire une petite pige (janvier à août 2010) lorsqu’il n’était plus en odeur de sainteté chez les Citizens.

Le FC Santos va tenter un gros coup

Interrogé à ce sujet par le biais du média Globoesporte, le président de l’écurie brésilienne n’a pas écarté cette possibilité ! “Nous pourrions faire revenir Robinho en prêt l’année prochaine”, a déclaré Luis Alvaro Ribeiro. L’objectif de ce dirigeant est clairement d’offrir sur un plateau un splendide cadeau aux supporters. “Le Milan AC ne serait pas perdant car Robinho a encore une belle carrière devant lui. Le joueur aurait la chance de jouer à nouveau à la maison et de participer au 100e anniversaire du club (le FC Santos a été fondé le 14 avril 1912)”, a-t-il ajouté. Même si la partie est loin d’être gagnée d’avance, Luis Alvaro Ribeiro croit pouvoir réussir cette opération d’envergure.

“C’est difficile mais pas impossible. Pour l’instant nous nous concentrons sur la Coupe du monde des clubs qui aura lieu en décembre. Mais après, nous essaierons de rendre son retour possible. J’ai demandé à Robinho quand est-ce qu’il reviendra à Santos. Il m’a répondu que si cela ne dépendait que de lui, il serait là pour le centenaire. Toutefois, la permission du Milan AC est aussi indispensable”, a-t-il nuancé. L’entraîneur du club lombard, Massimiliano Allegri, ne devrait pas donner son feu vert pour le départ de Robinho. A moins bien sûr que ses supérieurs lui permettent en parallèle de recruter un nouveau buteur du même calibre comme par exemple Carlos Tevez.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement