Mercato Aston Villa : le message d’adieux de Sanson à l’OM

Aston Villa a officialisé mardi le recrutement de Morgan Sanson. Le milieu de terrain de 26 ans a été transféré pour la somme de 15,8 millions d’euros et signé jusqu’en juin 2025 en faveur du club anglais.

Morgan Sanson

Après quatre ans passés à l’Olympique de Marseille, l’ancien Montpelliérain a décidé de tenter sa chance à l’étranger pour la première fois de sa carrière. Avant de démarrer ce nouveau challenge avec les Villans de Dean Smith, le natif de Saint-Doulchard a posté sur les réseaux sociaux un long message d’adieux destiné au club des Bouches-du-Rhône.

« 4 ans…. La vie va vite, la carrière très vite.. La fin d’une aventure incroyable et inoubliable ici dans la ville du football. Je suis arrivé à Marseille, tel un minot de 22 ans, j’en repars père de famille. Ce club m’aura fait grandir sportivement et humainement.. Merci à l’OM, ce si grand club, reconnu dans le monde entier pour tous ces innombrables moments passés ici, des situations parfois compliquées, des moments difficiles avec des périodes de crise… Mais tellement de moments incroyables, des ambiances EXTRAORDINAIRES et INDESCRIPTIBLES que je n’oublierai jamais, une ferveur inimaginable et une passion démesurée qui fait le charme de ce club si particulier… J’ai une pensée pour toutes les personnes qui m’ont aidé dans mon quotidien et qui ont rendu mon passage meilleur : mes coéquipiers, les différents staffs sportifs et médicaux, intendants, la direction, la comm, tout le personnel de l’administration, les supporters et bien sûr le coach André Villas-Boas. C’est avec le coeur lourd que je vous dis au revoir.. Une page de ma vie et de ma carrière se tourne aujourd’hui avec le sentiment d’avoir réussi à accomplir un travail propre et d’avoir toujours tout donné pour ce maillot… Merci pour vos centaines de message de remerciements, d’amour, de reconnaissance mais aussi de bienveillance pour cette nouvelle aventure qui m’attend.. Je ne suis pas arrivé marseillais mais je le suis devenu… Tellement fier d’avoir fait parti de ce club. À jamais Olympien…«