PSG : sa relation avec Neymar, l’affaire Pogba… Mbappé met carte sur table

L'attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, a évoqué face aux médias deux dossiers brûlants l'impliquant directement. Le Français s'est exprimé sur sa relation avec Neymar et l'affaire Paul Pogba.

Kylian Mbappé, PSG, Paris

“J'ai beaucoup de respect pour le joueur qu'il est”

Où en est la relation entre Kylian Mbappé et Neymar ? Convié ce lundi en conférence de presse à 24 heures du choc contre la Juventus Turin au Parc des Princes, comptant pour la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue des champions, l'attaquant français du Paris Saint-Germain a mis les choses au clair sur son quotidien avec la star brésilienne.

Le champion du monde 2018 reconnaît que tout n'est pas toujours rose avec l'ancien Barcelonais. “On a toujours eu une relation basée sur le respect. Il y a eu des moments plus froids, d'autres plus chauds. On peut être les meilleurs amis du monde et des fois on se parle moins. C'est la nature de notre relation. J'ai beaucoup de respect pour le joueur qu'il est, l'importance qu'il a dans notre équipe. Quand tu as deux joueurs avec un fort caractère, la vie n'est pas linéaire. Des choses se passent, mais toujours dans le respect et l'intérêt du PSG.” Avant de prévenir sur le penaltygate. “On verra. Il y a toujours une discussion. Il faut voir comment ça se passe pendant le match. On n'est pas fermés tous les deux. Il n'y a pas de problème sur ça. Numéro 1, ça ne veut pas dire que tu tires tous les penalties. Cela n'existe dans aucun club. Il faut savoir partager le gâteau. C'est une question de sensations. On verra demain, mais il n'y a pas de problème avec ça.”

“Il m'a appelé et donné sa version des faits”

L'ancien Monégasque n'a également pas échappé à une question sur l'affaire Paul Pogba, son frère Mathias accusant le milieu de terrain de la Juventus Turin d'avoir sollicité un marabout pour jeter un sort au natif de Bondy. “Aujourd'hui, je préfère faire confiance à la parole d'un coéquipier. Il m'a appelé et donné sa version des faits. C'est sa parole contre celle de son frère. Je vais faire confiance à mon coéquipier, dans l'intérêt de la sélection. On a une grande compétition. Il est déjà dans certains problèmes. Ce n'est pas le moment d'en rajouter pour lui. On va voir comment ça se passe. Je suis assez détaché de tout ça.”