Mercato - OM : ces mots de Longoria qui ont convaincu Clauss de venir

Jonathan Clauss a révélé le contenu de ses discussions avec Pablo Longoria, avant sa signature dans le club olympien. Le latéral a particulièrement apprécié le discours du président de l’OM.

Igor Tudor et Jonathan Clauss, OM

Interrogé par Le Parisien, Jonathan Clauss est revenu sur les discussions qui l’ont amené à s’engager avec le club phocéen. L’ancien latéral du RC Lens a visiblement été touché par les propos que lui a tenus Pablo Longoria : « Quand il m’a appelé, j’ai senti qu’il voulait faire de Marseille, qui est déjà un grand club, un club encore plus grand (il répète, geste à l’appui). Il me disait : « Quand je vois ton jeu, j’ai l’impression que tu en veux encore plus. » Et moi, j’ai appris à être comme ça depuis petit : à partir du moment où j’ai eu la chance de gratter un petit niveau par-ci par-là, j’ai pris goût à vouloir encore grimper. Évidemment, l’échelle est différente : lui est président, moi joueur », a-t-il déclaré au quotidien. L’Espagnol a une nouvelle fois fait mouche avec son discours : la plupart des recrues débarquées ses dernières années ont souligné l’importance du projet présenté par le président de l’OM.

Clauss n’a jamais joué de coupe d’Europe

Le natif de Strasbourg s’est engagé jusqu’en juin 2025, dans le cadre d’un transfert évalué à 7,5 millions d’euros. Le latéral droit parait s’être parfaitement adapté au poste que lui a donné Igor Tudor, dans son onze. Le technicien croate prône en effet un jeu dans lequel les pistons occupent un rôle important. Jonathan Clauss constitue ainsi le pendant parfait à Nuno Tavares, qui fait des merveilles sur le côté gauche. L’arrière droit, qui est déjà apparu à 6 reprises sous la tunique de l’OM (pour 2 passes décisives), devrait faire ses débuts en Ligue des Champions, ce soir, face à Tottenham. L’international français (4 sélections) n’a pour l’instant jamais disputé une coupe d’Europe : il s'est contenté d'apparitions en championnat, et totalise 62 rencontres en Bundesliga et 76 en Ligue 1. À l’instar de ses partenaires, sa capacité à élever son niveau sera déterminante pour le parcours de l’équipe d’Igor Tudor dans la compétition.