Pronostic Coupe du monde 2022 : les meilleures cotes et conseils

Pronostic Coupe du monde 2022 : les cotes pour le titre de champion du monde

Quintuple champion du monde, le Brésil part comme souvent avec les faveurs des bookmakers pour remporter la Coupe du monde. Mais les favoris se tiennent dans un mouchoir de poche puisqu’on retrouve ensuite la France, tenante du titre, l’Angleterre, l’Argentine et l’Espagne avec des cotes assez proches les unes des autres à chaque fois. Pour les bookmakers, la sélection qui sera sacrée le 18 décembre au Stade Lusail se trouve certainement dans ce quintet. L’Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal et la Belgique partent d’assez nettement plus loin. Les cotes s’envolent ensuite à partir du Danemark (31) et de la Croatie, vice-championne du monde en titre (51).

Les cotes pour le titre

  • Brésil : cote de 5.50
  • France : cote de 6.50
  • Angleterre : cote de 7.00
  • Argentine : cote de 8.00
  • Espagne : cote de 9.00
  • Allemagne : cote de 12
  • Pays-Bas : cote de 15
  • Portugal : cote de 15
  • Belgique : cote de 15
  • Danemark : cote de 31

Ces cotes pronostic Coupe du monde 2022 sont celles proposées par Unibet et elles ont pu évoluer depuis la publication de l’article.

je parie sur unibet >

Qu’attendre de la Coupe du monde 2022 ?

Pour vous montrer le plus pertinent possible dans vos pronostics Coupe du monde 2022, il convient de procéder à un état des lieux des forces en présence.

Le Brésil, favori des bookmakers

Pays le plus titré dans l’histoire de la compétition, le Brésil est voué à porter un éternel costume de favori. Depuis son fiasco à domicile en 2014 (humiliation 7-1 contre l’Allemagne en demi-finales), la Seleção a beaucoup déçu et la Belgique l’a renvoyée à la maison dès les quarts de finale en 2018 (1-2). Pourquoi la donne serait-elle différente cette fois ? D’abord parce que les Auriverde s’appuient sur des individualités en pleine bourre comme Neymar et Vinicius. Ensuite parce que les résultats récents sont très bons (premier et invaincu dans les qualifications en Zone Amérique du Sud et finaliste de la dernière Copa America) et enfin parce que la stabilité est au rendez-vous avec le sélectionneur Tite, en poste depuis 2016. Placés dans un groupe G qu’ils devraient survoler (Serbie, Suisse, Cameroun), les Brésiliens auront a priori un tableau assez «facile» avant un éventuel quart de finale contre l’Allemagne, la Belgique ou l’Espagne.

L’impossible challenge pour la France ?

Malgré leur statut de tenant du titre, les Bleus ne représentent pas le favori numéro un des bookmakers et c’est plutôt logique. En effet, aucun vainqueur de la Coupe du monde n’est parvenu à enchaîner deux sacres consécutifs depuis 1962 et l’exploit du Brésil. Pour ne rien arranger, les résultats récents sont mitigés entre l’humiliation à l’Euro 2021 avec l’élimination contre la Suisse en 8es de finale et la dernière campagne chaotique en Ligue des Nations (2 nuls et 2 défaites). D’un point de vue individuel, les cadres de 2018 sont loin d’être au top : Paul Pogba risque de déclarer forfait, N’Golo Kanté peine à enchaîner les matchs avec Chelsea et Antoine Griezmann se trouve dans une situation inconfortable à l’Atletico Madrid. Reste le potentiel offensif impressionnant avec Karim Benzema et Kylian Mbappé, deux joueurs capables de changer le cours d’un match à tout moment. Avec le Danemark, la Tunisie l'Australie, les hommes de Didier Deschamps ont en plus été plutôt épargnés et ils feront figure de grands favoris du groupe D.

Enfin l’heure de gloire pour l’Angleterre ?

4e de la précédente édition et en quête d’un second sacre mondial depuis 1966, l’Angleterre ne fait pas forcément office de favori numéro un, mais force est de constater que les Three Lions répondent présents dans les grands rendez-vous ces dernières années, malgré la déception générée par l’échec en finale de l’Euro aux tirs au but contre l’Italie (1-1, 2-3 tab). Avec un élément comme Harry Kane, meilleur buteur de la précédente édition (6 buts), les hommes de Gareth Southgate semblent bien armés pour se hisser à nouveau dans le dernier carré. Les Etats-Unis, le Pays de Galles et l’Iran n’ont pas de quoi faire trembler les Britanniques dans le groupe B, mais la perspective de croiser éventuellement la France dès les quarts de finale s’avère forcément moins réjouissante…

L’Argentine prête à surprendre

Avec un Lionel Messi moins rayonnant que par le passé, l’Argentine n’est pas citée spontanément comme l’un des 2-3 grands favoris pour le Mondial. Reste que l’Albiceleste a terminé invaincue dans les qualifications en Zone Amérique du Sud et qu’elle a remporté la dernière Copa America face au Brésil en finale pour enfin offrir un titre majeur à Messi en sélection. Avec l’Arabie Saoudite, le Mexique, et la Pologne comme adversaires, le groupe C n’a pas de quoi faire trembler les hommes de Lionel Scaloni mais méfiance tout de même car ils «croisent» ensuite en 8es avec le groupe D de la France, leur bourreau en 2018…

L’Espagne de retour en force ?

Eliminée en 8es de finale de l’édition 2018 contre la Russie (1-1, 3-4 tab) pour ce qui marquait la fin d’un cycle, l’Espagne a touché le fond. Depuis, la Roja a commencé à se relever sous l’impulsion du sélectionneur Luis Enrique mais aussi avec la jeune garde made in Barça comme Pedri et Gavi. L’Euro 2021 a permis aux Espagnols de signer leur retour en force en se hissant jusqu’en demi-finales où le futur vainqueur italien a eu besoin des tirs au but pour les stopper (1-1, 2-4 tab). Une première demi-finale depuis le sacre de 2010 permettrait de remettre les pendules à l’heure. Attention toutefois à ne pas laisser trop de plumes en phase de groupes où les adversaires auront pour nom l’Allemagne, le Costa Rica, et le Japon. Tout un programme !

L’Allemagne, c’est reparti ?

Difficile de ne pas parler de déclin pour l’Allemagne depuis son titre de championne du monde en 2014. Eliminée dès la phase de groupes en 2018, la Mannschaft a encore déçu à l’Euro 2021 en tombant dès les 8es de finale contre l’Angleterre (0-2). Mais le remplacement de Joachim Löw par Hansi Flick au poste de sélectionneur a ensuite généré une nouvelle ère et les Allemands n'ont toujours pas perdu sous les ordres de leur nouvel homme fort. Cela ne suffit pas pour faire de Leroy Sané et de ses coéquipiers les grands favoris de cette édition mais une place en demi-finales permettrait déjà de symboliser le renouveau de l’Allemagne, qui a toutefois hérité d’un groupe E relevé avec l’Espagne, le Costa Rica, et le Japon

Les Pays-Bas instables

Difficile de savoir sur quel pied danser avec ces Oranje capables de tout. Finalistes en 2010 et 3es en 2014, les Bataves se sont payés une longue traversée du désert en manquant coup sur coup l’Euro 2016 puis le Mondial 2018. De retour pour le dernier Euro, les Néerlandais ont impressionné en phase de groupes pour finalement se faire humilier par la République tchèque dès le stade des 8es de finale (0-2). Après ce nouvel affront, le retour de Louis van Gaal a permis de mettre les points sur les i et les Hollandais viseront au moins les quarts, eux qui évolueront dans un groupe A abordable avec le Sénégal, l’Equateur et l’hôte qatari.

Le Portugal plus au top ?

Qualifiés seulement en passant par les barrages, les vainqueurs de l’Euro 2016 n’impressionnent plus grand-monde ces dernières années. Sortis par l’Uruguay en 8es de finale de la précédente édition, les hommes de Fernando Santos ont également été éliminés par la Belgique (1-0) dès les 8es de finale du dernier Euro et ils ne semblent plus faire le poids dans les rencontres à élimination directe. Pour ne rien arranger, Cristiano Ronaldo n’est pas au mieux en ce début de saison.

Trop tard pour la Belgique ?

3e de la précédente édition, la Belgique n’est cette fois pas considérée comme l’un des grands favoris. Après avoir éliminé le Portugal (1-0) en 8es, les Diables Rouges ont en effet été sortis par l’Italie en quarts de finale du dernier Euro (1-2) et ils ont depuis perdu contre tous les «gros» qu’ils ont affronté dont la France (2-3), l’Italie encore (2-1) et les Pays-Bas (1-4) à chaque fois en Ligue des Nations. Avec Thibaut Courtois et Kevin de Bruyne, les hommes de Roberto Martinez disposent toutefois d’éléments talentueux et le mélange peut vite devenir détonnant si Eden Hazard et Romelu Lukaku se remettent au niveau. Attention car le groupe F (Croatie, Maroc, Canada) ne s’annonce pas de tout repos.

La Croatie, la grande oubliée

Vice-championne du monde en titre, la Croatie ne figure même pas dans le Top 10 des favoris de la plupart des bookmakers. Rien de très surprenant finalement puisque la sélection croate renvoie plutôt une impression de déclin ces dernières années. Lors du dernier Euro, Luka Modric et sa bande ont ainsi affiché un visage poussif en phase de groupes (une seule victoire) et l’Espagne les a renvoyés à la maison dès les 8es de finale (3-5 ap). Attention tout de même à ne pas enterrer trop vite les Vatreni qui devront toutefois composer avec un groupe F relevé contre la Belgique, le Canada et le Maroc.

Les meilleurs Pronostics Coupe du monde 2022

1er Pronostic Coupe du monde 2022 : Brésil vainqueur

Souvent décevant lors des dernières éditions, le Brésil paraît parfaitement armé pour remporter une 6e couronne. Arrivée en tête des qualifications en Zone Amérique du Sud en restant invaincue, la Seleção possède un réservoir impressionnant et pourra compter sur un Neymar à nouveau au sommet de son art et sur un Vinicius Jr. enfin incontesté au Real Madrid pour rêver du trophée ultime. Défensivement, le trio Alisson-Marquinhos-Casemiro a aussi de quoi impressionner. Une 6e étoile pour la nation auriverde est cotée à 5.50 chez Unibet.

je parie sur unibet >

2e Pronostic Coupe du monde 2022 : les Pays-Bas en quarts de finale

Entre la cote attractive et la probabilité élevée de voir ce pari se réaliser, miser sur la présence des Pays-Bas en quarts de finale est assez tentant. Performants depuis le retour de Louis van Gaal à l’été 2021, les Oranje ont hérité d’un groupe A relativement abordable où ils sont attendus pour terminer en tête devant le Sénégal. Ils rencontreraient ensuite en 8es le 2e du groupe B, soit certainement le Pays de Galles, les Etats-Unis ou l’Iran si l’Angleterre finit bien en tête. Rien d’insurmontable pour des Bataves qui ont atteint au minimum les quarts lors de 4 de leurs 5 dernières participations au Mondial. Un pari coté à 1.65 chez Winamax.

Les autres cotes pour les quarts de finale

  • Angleterre : cote de 1.40
  • Brésil : cote de 1.40
  • France : cote de 1.45
  • Espagne : cote de 1.60
  • Allemagne : cote de 1.75
  • Argentine : cote de 1.75
  • Belgique : cote de 1.80
  • Portugal : cote de 1.80
  • Danemark : cote de 2.75
  • Uruguay : cote de 3.25

Cotes issus de Winamax et valables uniquement à l'instant T.

je parie sur winamax >

3e Pronostic Coupe du monde 2022 : L’Espagne en demi-finales

L’Espagne peut-elle gagner le Mondial ? Difficile à dire, en revanche il ne serait pas étonnant de voir la Roja se hisser au moins en demi-finales, comme lors du dernier Euro. Invaincue depuis 8 matchs à l’heure où nous écrivons ces lignes, la bande à Luis Enrique est particulièrement difficile à faire tomber et a le profil parfait pour se hisser dans le dernier carré. Un pari coté à 2.61 chez Vbet.

Les autres cotes pour les demi-finales

  • Brésil : cote de 2.18
  • France : cote de 2.29
  • Angleterre : cote de 2.29
  • Argentine : cote de 2.71
  • Allemagne : cote de 2.92
  • Portugal : cote de 3.05
  • Belgique : cote de 3.13
  • Pays-Bas : cote de 3.34
  • Danemark : cote de 5.20
  • Croatie : cote de 6.80

Ces cotes proviennent de Vbet et ont pu évoluer depuis la publication de l'article.

je parie sur vbet >

Nos conseils pour bien parier sur la Coupe du monde 2022

Le tableau final, un paramètre important

Si vous souhaitez miser sur les équipes qui vont atteindre les quarts de finale ou les demi-finales, n’oubliez pas d’étudier scrupuleusement le tableau final. En effet, si la hiérarchie est respectée, on risque d’assister potentiellement à des quarts comme Angleterre-France, Pays-Bas-Argentine et Brésil contre l’Allemagne ou l’Espagne. Difficile dans ce cas de se prononcer sur le vainqueur de ces matchs…

Plus de buts en 2e mi-temps, le bon plan

Vous recherchez un pronostic Coupe du monde à tenter à chaque match pour empocher des gains sur le long terme ? Dans ce cas, nous vous conseillons clairement de miser sur «plus de buts en 2e mi-temps». Ce pari s’est en effet vérifié dans 62% des rencontres de l’édition 2014 et dans 62% de celles de l’édition 2018, ce qui traduit donc une tendance marquée. Sachez aussi que le 0-0 à la mi-temps se vérifie un peu plus d’une fois sur trois (39,1% des matchs en 2014 et 37,5% en 2018).

Prudence avec les over/under et les deux équipes marquent

En revanche, la Coupe du monde ne semble pas représenter le terrain idéal si vous souhaitez tenter des paris comme «les deux équipes marquent» et «plus ou moins de 2,5 buts». Le pari «les deux équipes marquent» s’est vérifié dans 53% des matchs de l’édition 2014 et dans 50% de ceux de 2018, il est donc très imprévisible. Par ailleurs, 57% des matchs de 2014 avaient généré plus de 2,5 buts, mais ce pourcentage est passé 48% en 2018, rendant ce pari très instable.

2-3 buts par match, ça se tente

Un autre pronostic Coupe du monde intéressant consiste en revanche à miser sur le nombre de buts marqués en optant pour l’intervalle 2-3 buts. 56,3% des 64 matchs de l’édition 2018 se sont terminés par 2 ou 3 buts et ils étaient 43,8% en 2014. Ces deux pourcentages sont assez conséquents et peuvent donc valoir le coup d’être tentés.

Les meilleures offres pour parier sur la Coupe du monde 2022

Pariez sur la Coupe du monde 2022 avec Unibet

Ancien partenaire du Paris Saint-Germain, Unibet appartient à l’entreprise suédoise Kindred Group, fondée en 1997. Unibet vous donne la possibilité de parier sur l'ensemble des matchs de la Coupe du monde 2022 ainsi que sur la compétition en général (vainqueur, meilleur buteur…). Son offre porte aussi sur des dizaines de championnats à travers le monde. Une offre de bienvenue allant jusqu’à 200 euros offerts est proposée par ce bookmaker en ce moment.

je parie sur unibet >

Winamax pour parier sur la Coupe du monde 2022

Pour chaque match de la Coupe du monde 2022, Winamax vous propose les meilleurs cotes. En attendant, cette entreprise française créée en 2006 vous permet aussi de miser sur de nombreux championnats d'Europe et du monde. En ce moment, vous pouvez bénéficier d’une offre de bienvenue allant jusqu’à 100 euros offerts si votre premier pari est perdant.

je parie sur winamax >

Vos paris Coupe du monde 2022 avec Vbet

Entreprise créée en 2003, Vbet fait partie des sponsors de l'AS Monaco. Avec ce bookmaker, pariez sur les 64 matchs de la Coupe du monde 2022 mais aussi sur des dizaines de championnats. Actuellement, bénéficiez d’une offre de bienvenue avec jusqu’à 100 euros offerts si votre premier pari est perdant.

je parie sur vbet >