Rétro Coupe du monde : La célébration iconique de Marco Tardelli (1982)

S'il y a un mot pour décrire le football italien, ce mot serait probablement la passion. Et c'est le cas depuis aussi longtemps que l'Italie participe aux compétitions sur les plus grandes scènes du football mondial. Bien sûr, la Coupe du monde est le plus prestigieux des tournois et l’édition de 1982 a incarné la passion italienne comme nul autre. Plus précisément, nous faisons référence à la fameuse célébration de Marco Tardelli lors de la finale de la Coupe du monde 1982 contre l'Allemagne. Son but n'a peut-être pas été le but victorieux, mais sa célébration a fait les gros titres.

Marco Tardelli, Italie, 1982

En fait, sa célébration a marqué les esprits depuis maintenant 40 ans, puisque nous sommes désormais à l'aube de la Coupe du monde 2022. Rien que cela vous indique à quel point sa célébration était légendaire. Vous pouvez regarder sa célébration via la vidéo YouTube partagée ci-dessous.

Comme vous pouvez le voir, cette célébration témoigne d'une véritable exaltation, et elle a même été désignée comme l'une des meilleures célébrations de la Coupe du monde de tous les temps. Par la suite, l'Italie a remporté ce match final contre l'Allemagne sur un score de 3-1. Et lorsque Tardelli a marqué ce fameux but, cela a permis aux Italiens de prendre une avance de deux buts (2-0). Son but a été marqué à la 69e minute devant 90 000 fans, et nous pensons donc que c'est un moment qu'il n'oubliera jamais.

Mais pour vraiment saisir à quel point ce but et cette célébration étaient spéciaux, vous devez comprendre l'histoire de Tardelli. C'est ce que nous allons faire avant d'entrer dans les détails juteux de sa célébration.

Qui est Marco Tardelli ?

Marco Tardelli était un milieu de terrain/défenseur de l'équipe nationale italienne dans les années 70 et 80. Il est né à Capanne di Careggine, en Italie, en 1954. Tardelli a fait ses débuts en Coupe du monde pour l'Italie en 1978, et il a ensuite participé à deux autres éditions de la Coupe du monde en 1982 et 1986. Mais comme vous l'avez déjà vu, c'est le tournoi de 1982 qui a fait de Tardelli une légende. Peut-être plus étonnant encore, Tardelli n'a marqué que 6 buts pour l'Italie dans sa carrière, et pourtant, 1 de ces 6 buts est entré dans l'histoire.

N'oubliez pas que l'Italie avait des attaquants qui ont marqué bien plus de buts que lui, mais Tardelli a éclipsé beaucoup d'entre eux avec ce seul but. En gardant cela à l'esprit, ce n'est pas seulement sur la scène internationale que Tardelli a excellé. Il a également connu une carrière réussie en club, principalement avec la Juventus, pour laquelle il a joué entre les années 1975 et 1985. Durant cette période, Tardelli a marqué 35 buts en 259 apparitions – pas mal pour un gars qui jouait essentiellement comme milieu défensif.

Quant à son style de jeu, Tardelli a toujours été connu pour être incroyablement énergique. Il avait aussi une immense endurance, ainsi qu'une grande habileté sur le terrain. Pour cette raison, beaucoup considèrent Tardelli comme l'un des meilleurs joueurs italiens de son époque à ses postes. Malgré cela, personne n'aurait salué Tardelli comme un héros de la Coupe du monde avant 1982. Bien sûr, il a toujours bien joué pour l'Italie, mais pour conquérir le cœur des fans du monde entier, il faut faire quelque chose de spécial.

Cela nous amène au sujet principal d'aujourd'hui – la célébration de Tardelli en 1982.

Sa célébration emblématique – tous les bons ingrédients

Vous avez déjà regardé la vidéo ci-dessus (nous l'espérons), mais pourquoi exactement la célébration de Tardelli est-elle entrée dans l'histoire de la Coupe du monde ? Après tout, le but en lui-même n'était pas phénoménal, même s'il était tout de même assez beau. Mais c'est le moment du but, l'occasion et l'extase évidente que Tardelli a ressenti sur le terrain qui ont transformé ce but standard en quelque chose de spectaculaire. Passons en revue les ingrédients clés de cette célébration et identifions pourquoi elle est encore légendaire à l'heure actuelle.

Des larmes instantanées

L'un des aspects les plus intéressants du but de Tardelli est qu'au moment où il a été marqué, il a instantanément fondu en larmes. Littéralement, quelques secondes après que le ballon a touché le fond du filet, on pouvait voir des larmes couler sur son visage. Nous sommes tous habitués à voir des larmes couler après une grande victoire, une défaite dévastatrice ou tout autre moment d'émotion sur le terrain. Mais c'était la première fois que beaucoup de gens voyaient quelqu'un exploser de joie après un but. Il existe de nombreuses photos montrant Tardelli, les poings serrés, la bouche grande ouverte et des larmes à profusion alors que rien ne l’arrêtait sur le terrain après avoir donné à l'Italie une avance de 2-0.

Depuis, on a demandé à Tardelli lui-même à de nombreuses reprises ce qui avait provoqué ces larmes instantanées après le but. Il a affirmé que lorsqu'il a marqué, toute sa vie a défilé dans sa tête, presque comme un film incroyablement rapide. Il a même comparé ce sentiment à ce qu'il imaginait que les gens pouvaient ressentir lorsqu'ils étaient proches de la mort, ce qui semble être une comparaison étrange, mais elle a du sens. Tardelli a également déclaré qu'il avait rêvé d'un tel moment quand il était enfant, ce qui le rend d'autant plus spécial – et émotionnel !

Les cris de “gol”

Si vous pensiez que les larmes instantanées étaient suffisamment immenses, vous n'avez encore rien vu. Bien sûr, le monde entier savait à ce moment-là que Tardelli avait marqué un but énorme pour l'Italie lors de la finale de 1982. Cependant, il semblerait que Tardelli ait voulu exprimer verbalement ce qu'il venait de faire. Alors qu'il courait sur le terrain, Dieu seul sait vers où, il criait visiblement “gol”. Et comme nous sommes sûrs que vous pouvez le deviner, cela signifie “but” en italien. Encore une fois, Tardelli ne sait pas pourquoi il criait “but”, bien que la façon dont il le faisait pourrait être comparée aux commentateurs modernes dans certaines parties du monde.

En fait, il le scandait si rapidement tout en sprintant sur le terrain qu'il est étonnant qu'il ait pu reprendre son souffle. Ce déchaînement verbal a ajouté un degré d'émotion que même les non-Italiens trouveraient impressionnant, et quelque peu réconfortant.

Une énergie incroyable

Si vous demandez à n'importe quel supporter ou coéquipier de Tardelli de vous parler de son aura sur le terrain, le mot qui revient le plus souvent est “énergie”. Il avait un moteur qui ne semblait jamais tourner à vide, et c'était aussi un facteur primordial de sa célébration bien connue. Mais comment cela s'est-il manifesté ? Eh bien, le fait que Tardelli ait sprinté sur tout le terrain après le but vous dit tout ce que vous avez besoin de savoir. Après avoir poussé le ballon dans le but allemand, il s'est levé et a décollé comme un sprinter olympique.

Tardelli a avoué après coup qu'il n'avait absolument aucune idée de l'endroit vers où il courait. Il savait simplement qu'il ressentait une poussée d'énergie qu'il devait libérer, et sprinter sur le terrain lui paraissait être un bon moyen d'y parvenir. Tardelli a couru jusqu'au banc italien sur sa lancée, suivi par quelques autres joueurs italiens. Mais personne ne pouvait l'attraper ! Son énergie était tout simplement imparable à ce moment-là, et la police espagnole a même dû le poursuivre, lui et les autres, le long de la ligne de touche.

Des hochements de tête de pure incrédulité

Le dernier des ingrédients dont nous souhaitons parler concerne l'affichage clair de son incrédulité. Comme nous l'avons déjà dit, lorsque Tardelli a marqué, il a éclaté en sanglots, s'est mis à crier “but” et a couru sur tout le terrain. Mais il y avait un autre élément qui, selon nous, résume la façon dont il a dû se sentir pendant ce moment. Alors que Tardelli courait sur le terrain, il n'arrêtait pas de secouer la tête. C'est comme s'il savait ce qu'il avait fait, mais qu'il confirmait presque que c'était bien la réalité. On pourrait même dire que sa perception de la réalité par rapport à ce qui venait de se produire montrait un conflit entre l'esprit et le corps.

Sa bouche criait au but, et pourtant sa tête lui disait qu'il rêvait. Mais là encore, qui sait vraiment l'exaltation qu'il a dû ressentir à ce moment-là ? Mais ce qui est peut-être le plus étonnant, c'est que lorsqu'on interroge Tardelli sur ses gestes ou sa célébration, il déclare qu'il s'en souvient à peine. Il était tellement submergé par l'émotion sur le moment qu'il n'a pratiquement aucun souvenir de ses gestes ou de quoi que ce soit d'autre.

Tout ce qui s'est passé entre le moment du but et le moment où il a dû rejouer est un flou total, affirme Tardelli.

Pourquoi cette célébration est-elle devenue si légendaire ?

Nous pensons que la raison pour laquelle cette célébration est devenue si légendaire se compose de deux parties. La célébration elle-même est quelque chose que vous pouvez simplement regarder encore et encore. Il est impossible de se lasser de voir Tardelli déployer toutes ces fabuleuses émotions dans un seul élan d'énergie, même si cela s'est passé il y a 40 ans. De plus, la célébration est devenue si célèbre, car elle réchauffe le cœur de tous ceux qui la voient, quelles que soient leurs allégeances nationales dans le football.

Même si vous n'étiez pas un grand fan de l'Italie en football, comment cette célébration ne peut-elle pas vous donner la chair de poule ? C'est une démonstration d'exaltation humaine pure et simple, et il est incroyablement rare de voir une telle effusion d'émotion devant des millions de téléspectateurs.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement