Equipe de France : Saliba prévient la Pologne et Szczesny

Lors d'un point presse, William Saliba a évoqué le huitième de finale de la Coupe du monde 2022 que la France prépare contre la Pologne, dimanche. Robert Lewandowski, les tirs au but… Le défenseur central des Bleus se confie sur le prochain adversaire des champions du monde en titre.

William Saliba, France Equipe de France

Entré mercredi dernier contre la Tunisie (0-1) peu après l'heure de jeu à la place de Raphaël Varane, à l'occasion du dernier match du groupe D de la phase de poules de la Coupe du monde 2022, William Saliba retrouvera sauf blessure sa place sur le banc lors du huitième de finale face à la Pologne, ce dimanche à 16 heures. Devancé dans la hiérarchie par Raphaël Varane, Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté, le joueur d'Arsenal s'est présenté vendredi devant les journalistes. L'occasion pour l'ancien sociétaire de l'Olympique de Marseille d'évoquer cette rencontre contre les partenaires de Robert Lewandowski, pour leur part deuxièmes du groupe C après une défaite contre l'Argentine (0-2).

“Il ne nous impressionne pas non plus”

Le natif de Bondy tient à prendre très au sérieux la sélection coachée par Czeslaw Michniewicz de par la présence de l'attaquant du FC Barcelone, principal fer de lance du pays. “Il ne faut pas être impressionné avant un match mais c’est sûr que c’est un joueur de classe mondiale, auquel il faut faire attention. On a la chance d’avoir de très, très bons défenseurs dans cette équipe de France et on va essayer de le stopper… On sait que c’est une très bonne équipe avec de très bons joueurs qui jouent dans de grands clubs européens. On connait aussi Glik, Milik… C’est une bonne équipe à ne pas prendre à la légère, si elle est là en huitièmes, c’est qu’elle le mérite. On doit aborder ce match comme on a abordé le début de la compétition.”

William Saliba a également envoyé un message au gardien polonais Wojciech Szczesny, qui a stoppé deux penalties depuis le début de la compétition et rêve de pousser les champions du monde 2018 à la séance des tirs au but. “On va tout faire pour essayer de finir ça avant les tirs au but. C'est sûr qu'il faut toujours travailler les tirs au but à l'entraînement. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans un match. On a vu qu'il était bon dans cet exercice. Il ne nous impressionne pas non plus. On se concentre d'abord sur nous.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement