Mercato - Ounahi, Ziyech, Amrabat… Ces trois Marocains qui vont affoler le mercato

La fabuleuse épopée du Maroc jusqu’en demi-finales de la Coupe du monde 2022 a permis à plusieurs Lions de l’Atlas de se mettre en valeur, avec un possible gros transfert à venir. A l’approche du mercato d’hiver, zoom sur la situation de trois d’entre eux.

Azzedine Ounahi, déjà parti ?

Déjà tenté par un départ à Lille, qui avait proposé 7 millions d’euros l’été dernier, le milieu de terrain de 22 ans avait vu Angers lui fermer la porte. Au sortir d’un Mondial XXL où son volume de jeu et ses qualités de sortie de balle se sont révélées aux yeux du monde entier, le Marocain attire forcément de nouveaux prétendants, plus prestigieux. Leicester, Naples et l’Olympique de Marseille sont notamment annoncés sur les rangs.

Sofyan Amrabat, Maroc

Azzedine Ounahi, Maroc

Le SCO aimerait dans l’idéal vendre son joueur cet hiver et le récupérer en prêt pendant six mois, mais les 45 millions d’euros que les Foxes seraient disposés à débourser pourraient rebattre les cartes. «Aujourd’hui, nous savons tous qu’il y a des clubs intéressés. Ce sera un choix à faire, un choix qui sera important pour ma carrière et surtout faire le bon choix (…) pour ma carrière et pour le club», a promis l’ancien pensionnaire de l’Académie Mohamed VI.

Hakim Ziyech, cote en hausse

Placardisé à Chelsea, le milieu offensif de 29 ans a rappelé au Qatar qu’il demeure un joueur non seulement à la qualité technique exceptionnelle (en atteste son lob inscrit face au Canada) mais aussi capable de proposer un gros volume de jeu lorsqu’il est décidé. Sauf qu’après cette parenthèse dorée, il faut revenir aux affaires courantes et à Londres où le remplacement de Thomas Tuchel par Graham Potter sur le banc des Blues n’a pas changé grand-chose à sa situation de remplaçant (271 minutes jouées sur la première partie de saison toutes compétitions confondues).

«C’est un joueur apprécié ici. (…) J’ai gardé contact avec lui tout au long de la Coupe du monde», a récemment assuré Potter. Le futur du Marocain pourrait toutefois le conduire davantage vers l’AC Milan, intéressé depuis de longs mois par un élément qui reste néanmoins sous contrat jusqu’en juin 2025.

Sofyan Amrabat, direction cador ?

 

Beaucoup considèrent que le milieu de terrain de 26 ans a été le meilleur Marocain sur ce Mondial. Doté d’un volume de jeu impressionnant, à la fois guerrier et stratège, le sociétaire de la Fiorentina a forcé l’admiration en jouant en plus toute la fin de tournoi sous infiltration. Ses prestations ont définitivement convaincu et sont annoncés sur les rangs. Certaines rumeurs mentionnent aussi l’Atletico Madrid et même le FC Barcelone ! La Viola pourrait se résoudre à laisser partir un élément sous contrat jusqu’en juin 2024 mais réclame au moins 30 millions d’euros.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement