Angers : l’OM suit bien Ounahi, mais…

L’OM pisterait bien Azzedine Ounahi, dans l’optique du remplacement de Gerson. La formation phocéenne n’aurait en revanche pas l’intention de casser sa tirelire pour s’attacher les services du joueur d’Angers. Ses dirigeants n’envisageraient pas d’aligner les 25 millions d’euros réclamés par le SCO.

Azzedine Ounahi, Angers

L’OM n’envisagerait pas de miser 25 M€ sur le Marocain

Le mercato se rapproche et l’OM ne devrait pas se montrer inactif. La formation phocéenne est dans l’obligation de compenser la blessure d’Amine Harit, le départ de Luis Suarez (Almeria) et celui probable de Gerson. Les discussions avec Flamengo pourraient aboutir dans les prochains jours concernant le Brésilien. Elles devraient permettre aux dirigeants marseillais de disposer d’un budget intéressant pour le remplacer.

Selon les informations communiquées par nos confrères de Foot Mercato, l’OM pense bien à Azzedine Ounahi, pour compenser le possible transfert de Gerson. Le club olympien apprécierait le profil de l’international marocain, mais n’aurait pas l’intention de faire de folie pour le recruter. Pablo Longoria prendrait notamment garde à ne pas rentrer dans la surenchère liée à ses prestations à la Coupe du monde. La valeur du joueur ne dépassait pas les 6 ou 7 millions d’euros, avant la compétition. Or Angers attendrait désormais 25 millions d’euros pour le céder. Un montant jugé excessif, tout comme les 18 millions d’euros demandé par l’Atalanta Bergame pour Ruslan Malinovskyi.

« On a deux clubs français qui sont dessus »

A Angers, le président Saïd Chabane a confirmé que des clubs français étaient sur le coup pour s’attacher les services de son milieu de terrain. « Il y a de telles sollicitations, surtout pour Azzedine qu’il aura du mal à dire non et que nous on aurait également du mal à dire non et à retenir le joueur qui aura sûrement envie de partir », a-t-il déclaré. Et il a ajouté : « Aujourd’hui, on a deux clubs français qui sont dessus. »

Le mercato ouvrira ses portes le 1er janvier et certains dossiers suivis par les dirigeants marseillais n’ont peut-être pas encore filtré. On peut supposer que des alternatives existent et que les offensives ne seront lancées que lorsqu’un accord sera trouvé avec Flamengo pour Gerson. En attendant, la formation d’Igor Tudor a rendez-vous avec Toulouse, pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. L’occasion de confirmer la bonne forme entrevue juste avant la trêve : les Marseillais s’étaient imposés tour à tour face à l’OL (1-0) et contre Monaco (3-2). Deux performances qui leur permettent de croire à un retour sur le podium, ces prochaines semaines.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement