PSG : jouer un 1er janvier, Galtier fait “confiance” à ses joueurs

L'entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, a parlé en conférence de presse de la spécificité de jouer un 1er janvier, du jamais vu pour le football français.

Christophe Galtier, PSG Paris Saint-Germain

Organisée en hiver, la Coupe du monde 2022 au Qatar a bouleversé le calendrier des principaux championnats européens. La Ligue 1 n'y échappe pas. Pour combler le vide laissé par le tournoi, qui s'est terminé le 18 décembre dernier par le sacre de l'Argentine aux dépens de la France (3-3, 4-2 tab), les clubs français se retrouvent sur le pont pendant les fêtes de fin d'année. Ainsi, pour le compte de la 17e journée, pas moins de six matchs se disputeront au premier jour de l'année 2023. Le Paris Saint-Germain est concerné par cette programmation exceptionnelle. En tête du classement avec sept longueurs d'avance sur le Racing Club de Lens, le club de la capitale rend visite ce dimanche aux Sang et Or de Franck Haise, à 20h45.

“C'est un groupe très pro”

Vendredi, Christophe Galtier s'est présenté devant la presse. L'occasion pour l'entraîneur français de faire un point très clair sur le mercato hivernal, mais aussi donc d'évoquer le calendrier du championnat de France. Si ce choc face au club nordiste se tiendra seulement quelques heures après le réveillon du 31, le technicien parisien ne craint pas un excès de ses hommes avec famille et amis. “On reste dans notre routine, notre organisation, avec une séance studieuse. On partira à Lens le 1er janvier. Est-ce que les joueurs vont avoir leur repas adapté ? Est-ce qu’ils vont boire un peu d’alcool ? J’ai des joueurs de haut niveau habitués à enchaîner les matchs. J’ai une totale confiance en eux, je sais que c’est un groupe très pro. C’est la grosse affiche, donc nous allons devoir faire un match plein pour nous donner les chances de l’emporter”, a lancé le Marseillais dans des déclarations retranscrites par Le Parisien.

Neymar suspendu

Venu à bout mercredi dernier de Strasbourg au Parc des Princes (2-1, 16e journée) grâce à un penalty transformé dans les arrêts de jeu par l'attaquant français Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain sera privé en terre nordiste de Neymar. Exclu contre les Alsaciens, le Brésilien est automatiquement suspendu. Mais la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel s'est montrée clémente et n'a pas infligé d'autres matchs de suspension au joueur de 30 ans, autorisé à revenir dans le groupe pour le 32e de finale de la Coupe de France contre Châteauroux, le 6 janvier.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement