Brésil : Pelé, c’était aussi…le Roi de l’égo ! Le top 10 de ses déclarations

Véritable idole au Brésil et considéré par beaucoup comme le plus grand footballeur de tous les temps, Pelé était aussi considéré par certains comme…le roi de l’ego. Petit retour en arrière sur ses déclarations les plus emblématiques.

Pelé, Brésil

Décédé jeudi auprès de ses proches à l’âge de 82 ans des suites d’un cancer, Edson Arantes do Nascimento de son vrai nom, possède un palmarès exceptionnel et reste à ce jour le seul joueur sacré champion du monde à trois reprises. Même s’il a beaucoup œuvré pour de bonnes causes après sa carrière, Pelé était aussi très imbu de sa personne, comme le prouvent certaines déclarations. “Les records sont faits pour être battus, mais il sera difficile de battre le mien. Les gens me demandent tout le temps quand naîtra le nouveau Pelé. Jamais ! Mon père et ma mère ont fermé l'usine”, avait par exemple confié l’idole du football brésilien au sujet d'un éventuel successeur. “Une chose que les gens ont oubliée, c'est que je suis né avec un don pour le football. C'est quelque chose que vous ne pouvez pas juger”, déclarait-il de son vivant ou encore : “Il y a beaucoup de musiciens, mais un seul Beethoven”.

La légendaire comparaison avec le Christ…et Coca Cola

La palme d’or de l’ego revient peut-être à cette phrase prononcée pour résumer sa carrière. “Partout où vous allez, il y a trois icônes connues par tout le monde : Jésus Christ, Pelé et Coca-Cola”, avait confié Pelé, dont la qualité première n’était pas la modestie. L’ancien numéro 10 de la Seleçao n’hésitait pas à faire passer des messages de temps en temps. “Aux États-Unis, Elvis Presley et Martin Luther King ont de très beaux musées en leur honneur. Mais au Brésil, il n'y a pas de musée Pelé. Je pense que c'est quelque chose d'anormal”, confiait-il quelques années avant l’inauguration d’un musée à sa gloire en 2014 à Santos.

Les comparaisons avec les autres légendes

Souvent comparé, jamais égalé. Voilà ce que diront certains au sujet des autres stars du football depuis la création de ce sport. Un sentiment que partageait volontiers le principal intéressé. “Zlatan Ibrahimović est un grand joueur. Avec Cristiano Ronaldo, ils se disputent le titre de meilleur attaquant. Il y a Messi aussi. C'est vraiment une très bonne génération. Mais tant qu'aucun joueur n'a fait ce que Pelé a fait, gagner trois Coupes du monde, marquer 1283 buts et gagner autant de titres, Pelé reste le meilleur”, avait également confié Pelé lors d’une interview avant que Neymar ne soit présenté comme son digne successeur au début de sa carrière. “C'est impossible que Neymar soit le nouveau Roi. Neymar est un excellent joueur, mais c'est impossible qu'il me remplace”.

Au sujet de Lionel Messi, Pelé se moquait également des comparaisons. “Quand il aura marqué 1283 buts et aura remporté trois Coupes du monde, alors nous pourrons parler. Messi est un grand joueur à Barcelone, mais quand il joue avec l'Argentine, il n'a pas le même succès”, confiait-il avant que l’Albiceleste ne remporte la Copa America en 2021 et le Mondial en 2022. Personne n’a vraiment échappé à ses critiques plus ou moins acerbes. “Ronaldinho est un plus grand joueur que moi… de 3 cm”, aimait-il plaisanter. Terminons avec cette dernière déclaration. “Pelé ne meurt pas. Pelé ne mourra jamais. Pelé vivra éternellement”. D’une certaine manière, difficile ne lui donner tort…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement