Pelé, une vie privée maradonesque

Plus réputé pour ses gestes techniques balle au pied que pour ses frasques en dehors du terrain, Pelé, décédé jeudi à 82 ans, a cependant mené une vie privée pour le moins tumultueuse.

Sans commettre les excès d’une autre légende, Diego Maradona, dont la carrière et la vie ont été minées par les addictions, le Roi a connu une vie agitée et rythmée par les (nombreuses) conquêtes féminines. Au total, l’ancienne star de Santos s’est marié à trois reprises et il est le père de 7 enfants «officiels». Parmi eux, trois sont nés de son premier mariage avec Rosemeri Cholbi : Kelly Cristina en 1967, Edinho en 1970 et Jennifer en 1978.

Sandra, la fille que le Roi ne voulait pas

Père également de Flavia Christina Kurtz, née en 1968 d’une relation extraconjugale, le Brésilien a ensuite divorcé pour épouser la psychologue et chanteuse de gospel Assiria Lemos Seixas, avec qui il a eu les jumeaux Joshua et Celeste en 1996. Le cas du premier enfant de l’homme aux plus de 1 000 buts est plus compliqué. En effet, Sandra Machado est née en 1963, avant son premier mariage donc, d’une relation sans lendemain avec une femme de ménage. Pelé n’a jamais voulu reconnaître cette paternité mais l’ex-femme politique, décédée d’un cancer en 2006, a entamé une longue bataille juridique. Après 5 ans de procédures et 13 appels de la star, Pelé a officiellement été reconnu comme son père en 1996. Certains ont critiqué l’attitude du triple champion du monde, qui n’a jamais daigné ne serait-ce que la rencontrer. D’ailleurs, l’Auriverde reconnaissait dans un documentaire diffusé par Netflix en 2021 avoir eu «tellement de liaisons qu'il ne savait pas combien d'enfants [il avait].» Des mots qui ont pu choquer.

Edinho, le fils à problèmes

Le Roi a aussi connu une histoire d’amour à rebondissements avec la chanteuse et animatrice Xuxa dans les années 1980. La légende veut que Pelé se soit rendu en personne dans les locaux du magazine Playboy afin de faire retirer les photos de charme de sa dulcinée, qui avait collaboré avec la revue ! Si Pelé n’a jamais épousé l’artiste, il s’est en revanche marié une troisième fois en 2016 avec Marcia Cibele Aoki, d’origine japonaise et plus jeune de 25 ans.

La réputation du mythe a aussi été écornée par le comportement de son fils Edinho, qui a grandi pendant plusieurs années sans son père et qui n’a jamais vraiment percé comme gardien de but à Santos, finissant par ranger les gants à 29 ans. Impliqué dans une course de rue ayant entraîné la mort accidentelle d’un motard, l’homme de 52 ans a vu son nom lié à plusieurs affaires de trafic de drogue et il est passé par la case prison. Une manière de rappeler que Pelé et son entourage n’ont pas été épargnés par les polémiques.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement