Mercato - Barça : le nom du nouvel attaquant visé par Xavi

Le Barça pourrait faire une offre pour recruter Raul Jimenez (Wolverhampton), cet hiver. Les dirigeants verraient en lui un possible successeur à Memphis Depay. Le Néerlandais pourrait bénéficier d’un bon de sortie en janvier. Le Mexicain possèderait toutefois un salaire peu en adéquation avec les finances catalanes.

Si l’on en croit le journaliste Ekrem Konur, les dirigeants du Barça ont coché le nom de Raul Jimenez pour remplacer Memphis Depay. L’attaquant néerlandais est susceptible de partir, cet hiver, si un club fait une proposition suffisante aux Catalans (et au joueur). Son transfert n’est pas acquis : les Barcelonais misent sur lui pour faire baisser la masse salariale, tandis que le joueur est plus enclin à attendre la fin de son engagement. Elle pourrait lui permettre de négocier une prime à la signature importante.

Un salaire trop élevé pour le Barça ?

Raul Jimenez est quant à lui sous contrat avec les Wolves jusqu’en 2024. L’international mexicain (100 sélections, 29 buts) ne figure pas dans les petits papiers de son entraîneur. Il n’a pris part qu’à 6 matchs, toutes compétitions confondues, et marqué 2 buts. Le joueur pourrait être prêté cet hiver, ce qui pourrait convenir aux Catalans. À ceci près que son salaire pourrait poser problème. L’ancien attaquant de Benfica percevrait 6 millions d’euros par saison, en Angleterre. Des émoluments que la formation blaugrana aurait beaucoup de mal à prendre en charge.

Le fair-play financier a sanctionné le club catalan

Le Barça souhaite en effet profiter du mercato hivernal pour (au moins un minimum) rééquilibrer ses comptes. La formation de Joan Laporta a dépensé de fortes sommes durant le mercato estival, avant de comprendre que la Liga ne comptabiliserait pas la totalité des leviers dans son calcul du fair-play financier. Le comité de contrôle a jugé que le club catalan avait dépassé son plafond autorisé à trois reprises, avec les signatures Dani Alves et Andreas Christensen, ainsi qu’avec la prolongation de Ronald Araujo. Après appel auprès de l’UEFA, le club a ainsi écopé d’une amende globale de 580 000 euros.

En attendant d’éventuels transferts, le Barça va tenter de se relancer sur le terrain de l’Atlético Madrid, le 8 janvier. Le nul obtenu contre l’Espanyol (1-1) il y a quelques jours est en effet de nature à inquiéter les fans blaugranas, qui ont déjà accusé le coup lors de l’élimination concédée en Ligue des Champions. L’équipe de Xavi devra montrer des progrès, ces prochaines semaines, sous peine de générer leur colère.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement