La juge valide la plainte déposée par le parquet, le Barça tremble

L’affaire Negreira a franchi une nouvelle étape, ce mercredi. La juge Silvia Lopez Mejias a validé la plainte déposée par le parquet pour corruption.

Le Barçagate fait trembler la Liga sur ses bases, ce début d’année. Le club catalan a admis avoir opéré de gros versements à l’ex-numéro deux de l’arbitrage espagnol. Plus de 7 millions d’euros auraient transité sur ses sociétés. Les dirigeants blaugranas affirment avoir sollicité ses services pour obtenir de conseils sur l’arbitrage. Mais la justice suspecte davantage. Le Barça et ses anciens présidents, Sandro Rosell et Josep Maria Bartomeu, sont sous le coup d'une procédure pour corruption.

La Guardia Civil chargée d’enquêter

Ce mercredi, la juge d'instruction de Barcelone, Silvia Lopez Mejias, a admis la plainte déposée par le parquet, révèlent en chœur les médias espagnols. La magistrate a ouvert des investigations pour les délits de corruption entre particuliers dans le domaine sportif, de gestion déloyale et de falsification de documents commerciaux. Le tribunal a chargé la Guardia Civil d'enquêter sur toutes les opérations effectuées par Negreira, pendant les près de 20 ans au cours desquels il a bénéficié de paiement.

L’enquête vise également les ex-dirigeants du club, Sandro Rosell, Josep Maria Bartomeu, Oscar Grau et Albert Soler. Joan Laporta passe entre les gouttes, car son premier mandat est trop ancien et les faits sont prescrits. La Liga a été admise en tant que partie civile dans cette affaire.

Le Barça s’obstine pour l’instant à démentir toute corruption. Le club catalan a affirmé il y a quelques jours être favorable à l’ouverture d’une enquête qui contribuerait à confirmer qu’il n’a pas agi dans le but d’acheter des arbitres ou d’influencer leurs décisions. L’année 2023 se présente mal pour la formation blaugrana, qui doit aussi assumer une situation financière périlleuse. Pour rappel, la FIFA est habilitée à la reléguer, tandis que l'UEFA peut l'empêcher de participer aux coupes d'Europe. Ce qui pourrait avoir des répercussions énormes sur ses finances…

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.