Barça : des supporters souhaitent la mort d’un Madrilène…

Alors que la fête battait son plein en Catalogne après le titre du Barça, certains fans des Blaugrana ont clairement dérapé. Des chants extrêmement violents ont en effet été entonnés contre un attaquant du Real Madrid. 

Largement victorieux de l'Espanyol Barcelone (0-4) dimanche soir, le FC Barcelone est enfin champion d'Espagne. Comptant 14 points d'avance sur leur dauphin, le Real Madrid, les hommes de Xavi ne peuvent plus être rattrapés par leur éternel rival. Ce lundi 15 mai, les héros de toute une ville ont donc défilé dans la cité catalane pour célébrer ce titre très attendu. On notera que l'équipe féminine, également sacrée en championnat, a elle aussi pris part à ces festivités.

Durant plusieurs heures, les Barcelonais et les Barcelonaises ont donc pris place dans des bus pour présenter le trophée à leurs supporters. Si cette journée s'est déroulée majoritairement dans le calme et la joie, le dérapage de quelques fans du club catalan a tout de même choqué le royaume d'Espagne. Comme le prouve une vidéo largement diffusée sur les réseaux, un attaquant du Real Madrid a fait l'objet d'un traitement très particulier de la part de la foule.

Vinicius pris à partie à Barcelone

Vinicius muérete”, ce qui signifie ” Vinicius meurt”, ont ainsi scandé plusieurs dizaines de Catalans au cours de la soirée. Ce n'est évidemment pas la première fois que le Brésilien doit faire face à de tels agissements. L'attaquant des Merengue est ainsi régulièrement insulté et hué sur les pelouses de Liga, parfois même en raison de sa couleur de peau.

Lors du dernier Classico, disputé au Camp Nou, le joueur de 22 ans en avait déjà pris pour son grade. Ce même chant, “Vinicius muérete”,  avait ainsi déjà été entonné durant la victoire des hommes de Xavi (2-1). L'international de la Seleção avait alors montré l'écusson du Real Madrid en guise de réponse.

Hubert De Thé
Jeune journaliste passionné par le football dans toute sa richesse (histoire, culture, politique et supporterisme). En relation tumultueuse avec l'Olympique Lyonnais depuis 2007.