PSG-Dortmund : Mbappé est prévenu, Luis Enrique a une exigence très claire !

Le Paris Saint-Germain tentera de se qualifier mardi soir (21h00) pour la deuxième finale de Ligue des Champions de son histoire face au Borussia Dortmund. 

Présent devant les médias ce lundi, Luis Enrique a lâché à un premier avertissement à Kylian Mbappé et aux autres attaquants parisiens. Tout le monde devra participer au travail défensif face au club allemand. “On a un objectif commun, c'est pour ça qu'on essaie toujours de faire partir le ballon de l'arrière de l'apporter de la meilleure manière aux attaquants. Comme c'est une équipe, on demande aussi aux attaquants qu'il y ait peu de ballons qui arrivent en défense. On est tous une équipe et tout le monde joue d'un instrument. Les footballeurs peuvent être excellents et doivent aider à défendre. Nos défenseurs doivent nous aider à amener le ballon devant”, a prévenu le coach du PSG juste après le passage de Marquinhos en conférence de presse.

“Je sais que vous avez très envie de parler de Kylian”

Relancé sur ce qu'il attend précisément de son buteur en termes de positionnement sur le terrain, Luis Enrique a fait passer un deuxième message. “C'est très facile. Chaque match est différent de l'autre, ça dépend où sont les espaces. Parfois, c'est entre les lignes, d'autres fois l'adversaire ferme donc il faut déborder par les ailes. Notre objectif est que nos meilleurs joueurs, plus ils participent, mieux c'est. Je ne veux pas que l'attaquant aille chercher le ballon au milieu de terrain, je veux que l'attaquant touche le ballon dans les zones critiques et c'est difficile”, a expliqué l'entraîneur du PSG avant d'insister sur l'importance des détails sur ce genre de matchs.

“Je sais que vous avez très envie de parler de Kylian et je suis habitué à parler de Kylian. Comme objectif, nous voulons trouver nos meilleurs joueurs. Évidemment, nos adversaires ne vont pas le laisser libre au point de penalty, ils vont le laisser toucher le ballon au milieu de terrain. Je veux qu'il aille le toucher là où il est dangereux”, a-t-il conclu.

Romain Boselli
Journaliste radio depuis 2010 (Europe 1-RFM), j'ai toujours gardé par ailleurs ce plaisir de rédiger des articles sur le football et le sport en général. Rédacteur web sur Top mercato depuis une dizaine d'années, j'interviens également dans une école de journalisme pour former les professionnels de demain à Montpellier. Particularité : grand fan de l'équipe de France !