L’OM n’y arrive pas, Mourinho et Chelsea torpillés, Hambourg a encore le bonnet d’âne…

Après les Tops du week-end dernier, place aux Flops qui sont notamment consacrés à l’OM qui n’a toujours pas empoché un seul point en Ligue 1. Au menu également, Mourinho et Chelsea qui ont dérapé ou encore Hambourg qui a toujours d’énormes difficultés en Bundesliga.

Franck Passi

L’OM toujours au point mort.

Décidément, ce début de saison 2015/2016 est cauchemardesque pour l’OM. En plus d’avoir chuté contre Caen (0-1) et Reims (0-1), qui sont tout sauf des cadors en Ligue 1, les Phocéens ont affiché des carences terribles tant sur le plan défensif qu’offensif. Le nouvel entraîneur principal, Franck Passi, a reconnu pendant un point presse que sa formation aurait dû ” montrer une meilleure image ” sur le terrain comme l’atteste l’expulsion d’Alaixys Romao. Qu’on se le dise, le mercato mouvementé, le départ express de Marcelo Bielsa et les prestations inquiétantes ne risquent pas de calmer les supporters durant cet été de tous les dangers pour l’OM.

Mourinho est à côté de la plaque.

A l’image de l’OM, l’équipe de Chelsea a manqué son début de saison. Les revers contre Arsenal (0-1, Community Shield) et surtout face à Manchester City (0-3, 2e journée de Premier League) ont fait jaser de l’autre côté de la Manche. Si on ajoute à cela un match nul face à Swansea (2-2, 1ère journée du championnat), on obtient un bilan consternant pour les champions d’Angleterre en titre. Avec un point pris sur six, Chelsea a pris du retard par rapport aux deux Manchester, qui ont déjà cinq longueurs d’avance. Après le revers face aux Citizens, José Mourinho a parlé d’une “imposture” suite au torpillage de son escouade. A vrai dire, bon nombre de fans n’arrivent pas à comprendre cette sortie médiatique inappropriée après ce revers humiliant.

Le ridicule ne tue pas Hambourg, mais…

Au cours des deux dernières saisons, l’équipe de Hambourg a sauvé sa peau de justesse en Bundesliga en remportant un barrage décisif (accession/relégation) face au troisième de la 2. Bundesliga. Après avoir eu chaud contre Karlsruhe (1-1, 2-1 a.p), les dirigeants du club qui n’a jamais quitté l’élite du foot allemand, depuis que la Bundesliga existe, n’ont visiblement pas retenu la leçon comme on dit. En effet, leurs joueurs vivent un début de saison plus que délicat puisqu’ils se sont inclinés face à un modeste club de D4, autrement dit le FC Carl Zeiss Jena (2-3, 1er tour de la Coupe d’Allemagne), avant de boire la tasse face au Bayern Munich (0-5, 1ère journée de Bundesliga). Qu’on se le dise, le HSV est toujours plongé dans un brouillard épais…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)